Le Secours Catholique en marche !

Publié le 16/05/2016 - 16:30
Mis à jour le 16/05/2016 - 16:30

Le Secours Catholique Caritas France célèbre ses 70 ans cette année. En Franche-Comté, huit marches fraternelles sont organisées du 17 au 21 mai 2016. maCommune.Info a rencontré Antoine Aumonier, délégué Franche-Comté du Secours Catholique en Franche-Comté.

antoineaumonier145.jpg
Antoine Aumonier
PUBLICITÉ

MaCommune.Info : Pourquoi avoir choisi de faire des marches ?

Antoine Aumonier : « On a décidé de célébrer cet anniversaire sous la forme d’une marche car on a pensé que c’était la meilleur manière d’associer le maximum de personnes parce que la marche c’est facile et simple. C’est une superbe occasion de se rencontrer, on marche ensemble dans la même direction. Et ça montre bien le projet du Secours Catholique de vivre son désir de lutter contre la pauvreté avec les personnes et du coup ce qu’on a envie de vivre on l’a expérimenté à travers sa marche là ».

Allez-vous marcher dans un but précis ?

A.A. : « Celui de créer du lien. On s’est rendu compte, et de nombreuses études l’ont aussi démontré, que la première manière de sortir de la pauvreté était de restaurer des liens, de récréer un dynamisme et une envie de faire les choses. Le Secours Catholique permet cette création de lien social, on contribue à développer des réseaux d’amitiés, de confiance et c’est aussi ce que l’on peut appeler de l’accompagnement. Le Secours Catholique est présent auprès de ces personnes, on tisse des liens, on trouve des solutions non seulement à leur difficulté mais on élabore ensemble un projet nouveau ».

En 70 ans le Secours Catholiques a-t-il changé ?

A.A. : « Oui bien sûr c’est aussi pour ça que l’on est aussi en marche. Les visages de la pauvreté ont changé et les missions de secours catholiques ont dû prendre de nouvelles formes. Nos actions vont bouger même si elles prennent toujours racines dans l’évangile. D’ailleurs en juin 2016, le Secours Catholique, au niveau national, va redéfinir un nouveau projet 2016-2025 qui a pour objectif de contribuer à accompagner les transformations dans la société. Nous devrions prendre plus en compte la dimension interculturelle, interreligieuse, accueil de la différence et savoir ce nous allons pouvoir apporter ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

"Je suis loin d'être aux 35 heures. La mairie c'est tout le temps", déclare Adrien Pellegrini (LR), constructeur immobilier de 40 ans et maire de La Longeville (Doubs) depuis 2014. Cette commune boisée de 800 habitants, qui compte neuf fermes laitières et de nombreux travailleurs frontaliers, est située dans le Jura, près de la frontière suisse.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 29.8
partiellement nuageux
le 16/09 à 12h00
Vent
0.72 m/s
Pression
1020.06 hPa
Humidité
43 %

Sondage