Le sénateur François Patriat blessé dans un accident de la circulation

Publié le 18/09/2016 - 11:09
Mis à jour le 18/09/2016 - 17:45

Le sénateur PS de la Côte d'Or et ancien ministre, François Patriat, a été blessé dans un accident de la circulationc samedi 17 septembre 2016 sur l'autoroute A38 en Bourgogne, ont indiqué les pompiers.

1-dsc_2566.jpg
François Patriat ©Alexane Alfaro

Mise à jour à 17 h 33

PUBLICITÉ

L’ex-président du conseil régional de Bourgogne, âgé de 73 ans, a été transporté au CHU de Dijon « en urgence relative », a précisé le CODIS, confirmant une information des médias locaux. « Ses jours ne sont pas en danger », a précisé l’hôpital dans un court communiqué. M. Patriat est « conscient et mobile » et « recouvre doucement sa pleine santé ».

Dans la nuit, son frère, Claude Patriat, s’est déjà voulu rassurant sur le réseau social Twitter : « plus de peur que de mal. Les nouvelles sont très rassurantes. Merci. », indique le journal Le Bien Public.

L’accident s’est produit vers 22H30 sur l’A38, au niveau de Pont-de-Pany, dans le sens Dijon-Pouilly-en-Auxois. Un véhicule circulant à contre-sens a percuté une autre voiture, faisant un mort et un blessé grave en état d’urgence absolue dans la voiture qui roulait à contre-sens. François Patriat se trouvait dans l’autre véhicule.

Ex-secrétaire d’État chargé des PME, du Commerce et de l’Artisanat (2000-2002), ex-ministre de l’Agriculture et de la Pêche (2002), M. Patriat a apporté son soutien au mouvement politique « En marche ! » d’Emmanuel Macron.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

La belle-mère de trois frères et soeur, qui s'étaient noyés l'été dernier dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a été mise en examen pour "homicides involontaires", a-t-on appris ce jeudi 23 mai 2019 auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.17
couvert
le 25/05 à 6h00
Vent
1.11 m/s
Pression
1016.51 hPa
Humidité
95 %

Sondage