Le sport à Besançon, un problème politique et historique

Publié le 16/10/2009 - 07:24
Mis à jour le 16/10/2009 - 07:24

Affligeant les "analyses" des journalistes et des politiques ou même des "pseudo spécialistes" du sport de haut niveau sur la situation sportive bisontine et les raisons qui ont conduit à cette débandade.

PUBLICITÉ
Les trous financiers de l’ESBF, du BRC, du BBCD ne sont en aucun moment analysés. Est-ce la faute du président, du CA, de la Ville, de la crise ? Or, comment réfléchir sur la situation actuelle sans remonter un peu dans l’histoire du sport bisontin et de sa "politique sportive" ?
 
Cette politique de non-choix entre un sport de haut niveau, populaire ou scolaire, de la part de la Ville, est le résultat d’une longue histoire… Le passé socialiste, de Minjoz à Fousseret, et la taille moyenne de la ville ont entrainé des convergences étroites entre les conseillers municipaux et le mouvement sportif depuis Weinman jusqu’à Jean Michel et d’autres…
 
Ainsi, la descente du BRC en 1986 est voulue par pratiquement tous les conseilleurs municipaux qui refusent une position extrême ce qui "autorise" l’ESBF et au BBCD de monter…

Plus encore, cette "collusion" a les conséquences que l’on sait sur le sport bisontin car soit la municipalité a "confiance" dans la gestion du club (BRC, BBCD), soit ils sont en opposition et se méfient de la ville (ESBF). Bref, une situation qui ne permet pas de proposer judicieusement un plan sur 4 ans (UMP) si l’on n’envisage pas réellement une réforme de fond argumenté et sérieuse….

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Léo Lagrange : la canicule risque de repousser l’ouverture de la nouvelle pelouse

Léo Lagrange : la canicule risque de repousser l’ouverture de la nouvelle pelouse

Les travaux de réhabilitation du stade Léo Lagrange, débutés ce printemps, sont retardés par la canicule de ce mois de juillet. La Ville, qui espère toujours ouvrir la pelouse début octobre, réfléchit à mieux l’arroser malgré les restrictions…

L’histoire se répète pour Thibaut Pinot : « Je serai au départ du Tour en 2020… »

L’histoire se répète pour Thibaut Pinot : « Je serai au départ du Tour en 2020… »

L'histoire se répète: un an après ses malheurs du Giro, le Franc-Comtois a abandonné le Tour de France, vendredi, à deux jours de l'arrivée alors qu'il était encore en position de monter sur le podium au départ de la 19e étape. Passées les larmes, Thibaut Pinot annonce ce samedi matin qu'il sera "avec certitude" sur le Tour de France 2020.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.75
pluie modérée
le 18/08 à 21h00
Vent
1.55 m/s
Pression
1014.33 hPa
Humidité
96 %

Sondage