Le Territoire de Belfort lance son plan de viabilité hivernale

Publié le 08/11/2016 - 17:11
Mis à jour le 08/11/2016 - 17:11

Depuis le 7 novembre et jusqu’au 10 avril 2017, le conseil départemental du Territoire de Belfort déclenche son plan de viabilité hivernale. 547 km de routes départementales seront surveillés afin de garantir la sécurité des usagers. 

 ©
©

Depuis le 1er janvier 2007, date du transfert au Département des agents de la Direction départementale de l’Équipement (DDE), la Direction des routes, de la mobilité et des réseaux du Département du Territoire de Belfort assurent directement l'organisation et la réalisation des opérations de viabilité hivernale sur son réseau routier départemental. 

Les chiffres du plan de viabilité hivernale dans le Territoire de Belfort 

  •  Le département comprend 4 centres d’exploitation routiers (CER)
  • 14 poids lourds et deux fraises seront mobilisés (chaque CER dispose d’un véhicule de secours et d’un tracteur-chargeur pour l’approvisionnement des saleuses)
  • Chaque CER est équipé d'un abri à sel couvert d’une capacité comprise entre 600 et 800 tonnes et dispose également de cuves à saumure.
  • En ce début d’hiver, ce sont 3000 tonnes de sel qui ont ainsi été stockées en prévision de la saison hivernale.
  • A noter que la consommation de sel, liée à l'intensité de l'hiver, peut varier de 500 à 6000 tonnes.
  • 66 agents mobilisés : responsables d’intervention (4), patrouilleurs (8), assistants (4), chauffeurs (44), manipulateurs d'ailerons (2) et mécaniciens (4).
  • Coût : 1,6 million d’euros par an en moyenne 

Le dispositif de déneigement

Il y a différents niveaux de déneigement dans le Territoire de Belfort, qui est divisé en trois circuits :

  • Le réseau principal de 254 km est déneigé en priorité.
  • Le réseau secondaire de 239 km moins fréquenté est déneigé dans un second temps. 
  • Seuls 15 kilomètres de routes sont traités en différé, car très peu fréquentées. 

Une station de fabrication automatique de saumure 

Le Département dispose, depuis 2013, d'une station de fabrication automatique de saumure installée au centre technique routier de Bavilliers. Elle inclut une cuve de stockage de grande capacité. 

Le dispositif d’astreinte

Le dispositif d’astreinte en période hivernale fonctionne 24h/24 et 7j/7. 21 agents sont ainsi d'astreinte chaque jour et 17 chaque nuit.

La spécificité du Ballon d’Alsace

Le secteur du Ballon d’Alsace (RD 59, RD 465 et RD 466) nécessite un traitement spécifique. L’utilisation du sel est interdite par arrêté préfectoral à cause de la protection des captages d’eau potable de Malvaux et la chaussée est seulement gravillonnée.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

Défendre la place du vélo dans la ville : une Vélorution le 25 mai dans les rues de Besançon

Les manivelles et l’association vélo Besançon (AVP), convient "tous les cyclistes passionnés ou occasionnels de Besançon et du Grand Besançon" à prendre part à une vélorution le samedi 25 mai à Besançon. Le rassemblement vise à défendre la place du vélo dans l’agglomération et la nécessité d’aménagements en général particulièrement dans la rue de Vesoul, actuellement en travaux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.55
nuageux
le 25/05 à 3h00
Vent
1.26 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
99 %