Le "ticket mobilité" du conseil régional reconduit pour trois ans

Publié le 21/12/2021 - 15:00
Mis à jour le 21/12/2021 - 15:10

C’est un coup de pouce supplémentaire pour faire son plein d’essence. Destiné à certains salariés dans l’obligation de prendre leur voiture pour aller travailler, le « Ticket Mobilité » passe de 30 à 40 € par mois.

 © D Poirier
© D Poirier

Mis en place en 2019 par la région, le « ticket mobilité » consiste en une aide financière mensuelle de 30 € minimum – appliquée 11 mois sur 12 pour aider aux déplacements domicile-travail effectués en véhicule motorisé, en l’absence de transport en commun.

Réunis en assemblée le 17 décembres 2021, les élus du conseil régional ont décidé de reconduire le dispositif jusqu'en 2024. Ce dispositif est financé à parts égales entre la Région et l’employeur volontaire.

Face à l'augmentation des prix à la pompe, la Région revalorise ce dispositif à hauteur de 40 €.

Jusqu’au 31 décembre 2024, il est laissé aux  292 employeurs déjà partenaires en Bourgogne-Franche-Comté ainsi qu'aux  nouveaux employeurs volontaires de revaloriser ce ticket à 40 €.

Ticket Mobilité : les Critères d’éligibilité

Etre salariÉ en CDI ou en CDD de minimum un mois ;

  • Percevoir un salaire brut (y compris primes éventuelles) égal ou inférieur à deux fois le SMIC (2 408 € net environ)
  • Avoir un déplacement domicile-travail de 30 km minimum (60 km minimum aller et retour)
  • Le déplacement domicile-travail ne doit pas pouvoir être effectué en transport collectif ou doit, si c’est le cas, être égal ou supérieur à une durée d’une heure (pour un trajet)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Emmanuel Macron enjoint les oppositions réticentes à s’inscrire dans la voie de « compromis »

Les oppositions ont fraîchement accueilli l'allocution d'Emmanuel Macron ce mercredi 22 juin 2022 qui, avant d'entamer ce jeudi un marathon international, les a enjointes à "clarifier" dans les 48 heures la manière de "bâtir des compromis" pour résoudre la crise politique née des élections législatives.

Un groupe Nupes à l’Assemblée ? le PS, EELV et le PCF refusent la proposition de J-L Mélenchon

Mise à jour • "La Nouvelle union populaire écologique et sociale devrait se constituer comme un seul groupe" à l'Assemblée nationale, a "proposé" ce lundi 20 juin 2022 Jean-Luc Mélenchon, inquiet que l'obtention de 89 députés par le RN remette en cause son "statut" de première opposition à Emmanuel Macron. La proposition a été déclinée par le PS, EELV et le PCF...

Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.66
nuageux
le 25/06 à 15h00
Vent
2.25 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
23 %

Sondage