Le top 10 des métiers les plus stressants…

Publié le 24/01/2016 - 15:15
Mis à jour le 17/04/2019 - 14:35

Le site américain Careercast a dévoilé son classement 2016 des métiers les plus générateurs de stress dans le monde. Les militaires, les pompiers et les pilotes d'avion sont aux trois premières places sans surprises. En dernier figurent les journalistes de presse écrite et les animateurs radio…

 ©
©

Les facteurs de pression pris en compte par le site sont :

  • L'exposition publique,
  • Le respect de deadlines,
  • L'investissement physique,
  • Les déplacements fréquents,
  • La compétitivité,
  • L'environnement de travail,
  • L'interaction avec les clients,
  • La mise en péril de sa vie ou de celle d'autrui,
  • Le potentiel de croissance de l'emploi.

Classement :

  1. Les militaires (mise en danger de soi)
  2. Les pompiers (mise en danger de soi et prise en charge d'autres vies)
  3. Les pilotes d'avion (mise en danger de soi et d'autres vies)
  4. Les policiers (mise en danger de soi et prise en charge d'autres vies)
  5. Les organisateurs d'événements (pression entre les demandes des clients et les prestataires)
  6. Les chargés de communication (pression)
  7. Les cadres et chefs d'entreprises (stressés par les chiffres)
  8. Les animateurs radio (stress des auditeurs qui écoutent et deadlines à respecter)
  9. Les journalistes de presse écrite (stress des lecteurs qui lisent quotidiennement, deadlines à respecter, concurrence avec les autres médias)
  10. Les chauffeurs de taxi (ils subissent les humeurs des clients)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Des pompiers du Doubs vont apprendre la langue des signes

Afin de pouvoir accompagner dans certaines démarches ou prendre en charge une personne blessée souffrant de surdité, le service départemental d'incendie et de secours du Doubs propose à ses personnels une initiation à la langue des signes française. Première session le mardi 18 mai 2021 au centre de secours principal de Besançon-Est à Chalezeule.

Premier confinement : les habitants moins victimes d’une dégradation financière en Bourgogne-Franche-Comté

Selon une étude de l’Insee publié le 4 mai 2021, près de 20 % des personnes de plus de 15 ans en Bourgogne-Franche-Comté estiment que leurs finances se sont dégradées lors du premier confinement du printemps 2020 mis en place pour juguler l’épidémie de la Covid-19. Tous les salariés n’ont pas pu bénéficier du travail à distance et des dispositifs de maintien dans l’emploi.

Haute-Saône : les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse 2021-2022 étudiés

Fabienne Balussou, préfète de la Haute-Saône, a réuni mardi 4 mai les membres de la Commission départementale de la chasse et de la faune sauvage (CDCFS). Cette réunion avait pour objectif de recueillir l’avis de la commission sur les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse pour la saison 2021-2022 qui s’ouvrira pour certaines espèces dès le 1er juin.

RN57 et Les Vaîtes : Allenbach demande « un réferendum multi-questions » à Anne Vignot

Groupes de travail, concertations, études d'expert, commissions, conférences citoyennes… Depuis l'arrivée d'Anne Vignot aux manettes de la ville, nous lisons très régulièrement ce type de mots pour tenter d'avancer sur divers projets. Le président du Mouvement Franche-Comté, ex-candidat à la mairie de Besançon, demande à la maire d'organiser un référendum notamment sur les questions de la RN57 et des Vaîtes "pour simplifier les choses".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.39
légère pluie
le 11/05 à 12h00
Vent
2.98 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
97 %

Sondage