Alerte Témoin

Avec trois députés, la gauche renverse la tendance dans le Doubs

Publié le 17/06/2012 - 22:18
Mis à jour le 18/06/2012 - 07:56

Sur l'ensemble du département, les électeurs ont donné un léger avantage à la gauche (36,92% pour le PS, 11,18% pour EELV) devant l'UMP (47,29%) et le FN (4,61%). L'abstention est de 40,47%, meilleure qu'au plan national.

législatives 2012

Le ministre de l'Economie et député sortant Pierre Moscovici a été largement réélu dans le Doubs, où la gauche devient majoritaire après avoir remporté trois des cinq sièges à pourvoir, deux de plus qu'en 2007.  M. Moscovici (PS) a été réélu dans la circonscription de Montbéliard (4e du Doubs), terre ouvrière et berceau du constructeur automobile PSA Peugeot Citroën, dans le cadre d'un triangulaire avec l'UMP et le Front national.

Sa nouvelle stature de ministre et son implantation locale lui ont permis de tutoyer la majorité absolue avec 49,32% des voix, contre 26,21% pour Charles Demouge et 24,47% pour la patronne du FN en Franche-Comté, Sophie Montel.

En 2007, Pierre Moscovici avait été élu de justesse au deuxième tour en pleine "vague bleue" avec 50,93 %. C'est son suppléant, Frédéric Barbier, qui siégera à sa place à l'Assemblée nationale.

Le candidat écologiste, Eric Alauzet (EELV), investi par le PS dans le cadre des accords nationaux, arrache sur le fil la 2e circonscription (Besançon) au député sortant Jacques Grosperrin (UMP) avec 50,12% contre 49,88%.

La socialiste Barbara Romagnan prend sa revanche en remportant la 1ère circonscription (Besançon) avec 54,73% des suffrages, contre 45,27% pour la députée UMP sortante, Françoise Branget. En 2007, Mme Romagnan avait perdu de 124 voix contre la même adversaire.

Dans la troisième (Montbéliard), le député sortant UMP, Marcel Bonnot (51,00%), résiste à la "vague rose" et conserve son siège devant le socialiste Arnaud Marthey (49%), même s'il enregistre une érosion des suffrages par rapport à 2007 (53,85%).

Enfin dans la cinquième, terre de droite où Jean-Marie Binetruy (UMP) avait été élu dès le premier tour en 2007 avec 54,93% des voix, la candidate UMP Annie Genevard (62,54%) l'emporte largement face à la PS Liliane Lucchesi (37,46%).

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Sénatoriales 2020 : Nicolas Bodin et la liste « À votre écoute pour agir » (LUG)

1.659 grands électeurs sont invités à voter dimanche 27 septembre 2020 dans le Doubs pour élire trois sénateurs.  Parmi les cinq listes en lice,  celle de l'union de gauche  "À votre écoute pour agir" (LUG), est menée par le socialiste Nicolas Bodin, actuel vice président en charge de l'économie à Grand Besançon Métropole.

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura ce mardi

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     7.79
    légère pluie
    le 27/09 à 12h00
    Vent
    5.86 m/s
    Pression
    1004 hPa
    Humidité
    97 %

    Sondage