Législatives: les écologistes présents dans 11 circonscriptions sur 12

Publié le 19/12/2011 - 16:04
Mis à jour le 20/12/2011 - 16:11

Pour les législatives de 2012, Europe Ecologie-Les Verts présente des candidats partout en Franche-Comté, sauf dans la première circonscription du Doubs à Besançon. 

dsc_2533.jpg
Eric Alauzet, candidat à Besançon (2e), Eva Pedrocchi, co-secrétaire régionale et candidate à Belfort, et Claude Mercier, co-secrétaire régional @carvy
PUBLICITÉ

Pour faire passer la pilule Eric Alauzet qui a écarté le socialiste Jean-Louis Fousseret dans le cadre de l’accord national dans la deuxième circonscription de Besançon, EELV a décidé de ne pas en rajouter en présentant une candidate dans la première circonscription et de laisser le champ libre à la conseillère générale PS, Barbara Romagnan.

« Pour gagner à Besançon, c’est le bon schéma », a souligné Claude Mercier, co-secrétaire régional, qui ne croit pas à une candidature dissidente du PS sur la deuxième circonscription du Doubs. « Il faut dépasser les règlements de compte à la petite semaine », a complété la Belfortaine Eva Pedrocchi, co-secrétaire régionale et candidate dans le Territoire.

Le candidat unique désigné, Eric Alauzet, vice-président du conseil général du Doubs, estime « qu’il faut laisser passer le temps de la déception ». « On se salue déjà plus facilement qu’il y a quelques semaines », note-t-il comme signe d’apaisement de la part de Jean-Louis Fousseret qui avait fait part de sa colère lors de la désignation par son parti d’un candidat unique EELV.

A part l’exception bisontine, les écologistes d’EELV seront présents partout. La deuxième circonscription du Jura pourrait éventuellement être cédée à MEI (Mouvement écologique indépendant) dans le cadre d’un accord national en cours de discussion avec Antoine Waechter qui fait désormais partie de l’équipe de campagne d’Eva Joly. Un tel partenariat signerait la fin du « ni-ni » jusque-là considérée comme la marque de fabrique de l’écologiste alsacien. En effet, le candidat MEI appellerait à voter pour le candidat de la gauche au second tour.

Les onze candidats écologistes

Doubs :Eric Alauzet (2e), Tassadit Taharount (3e), Bernard Lachambre (4e), François Mandil (5e)

Haute-Saône :Dominique Gaffard (1er), Marie-Claire Thomas (2e)

Territoire de Belfort : Eva Pedrocchi (1er), Vincent Jeudy (2e)

Jura :Patrice Bau (1er), Laurence Baty (2e), Ako Hamdaoui (3e

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

La République en marche a dévoilé lundi ses 19 premiers candidats pour les élections municipales, de Toulon à Mayenne en passant par Pontarlier, en se fixant l'objectif d'atteindre au moins 10.000 conseillers municipaux après mars 2020. Sans surprise, Pierre Simon a été désigné par la commission nationale d'investiture sur Pontarlier. À BesançonIl faudra encore patienter jusqu'à fin juin début juillet pour savoir qui sera investi par "En Marche". 

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Lors des élections européennes de mai dernier, le Parti socialiste a connu une défaite historique en France. Avec 6,2 % des voix, le PS se situe loin derrière les autres grands partis français. Aujourd’hui, le PS lance un appel pour s’associer avec les écologistes qui rejoignent les mêmes valeurs. Martial Bourquin, sénateur du Doubs, approuve cet appel.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 29.06
nuageux
le 24/06 à 15h00
Vent
1.84 m/s
Pression
1015.75 hPa
Humidité
51 %

Sondage