L'ENSMM mise sur un outil du futur : l'imprimante 3D métal

Publié le 12/02/2016 - 10:56
Mis à jour le 14/02/2016 - 16:14

L’Ecole nationale supérieure de mécanique et des microtechniques (ENSMM) de Besançon vient de s’équiper d’une imprimante 3D métal, considérée comme un outil du futur pour la fabrication industrielle.

Révolution 3D

"L’impression 3D plastique est aujourd’hui très largement diffusée mais ses équivalents utilisant des métaux ou des céramiques restent peu répandus alors que les grands groupes commencent à les mettre en œuvre", précisent les responsables de l'ENSMM dans un communiqué.

L'école bisontine prend ainsi le virage technologique et fait partie des toutes premières écoles d'ingénieurs à s’équiper de ce type de matériel pour des besoins pédagogiques. Cette imprimante 3D métal de grande précision "permettra d’une part de compléter les outils pédagogiques existants et d’autre part de sensibiliser le tissu économique local qui pourrait être amené à choisir ce type de procédé", ajoutent-ils.

Des objets dans une quinzaine de métaux

De type ProX100, cette imprimante est fabriquée en France à Rio et est commercialisée par la société américaine 3D Systems Corporation. Elle utilise un procédé de frittage laser qui permet de fabriquer des pièces dont la qualité est équivalente à celles qui sont obtenues par des techniques de fonderie ou d’usinage.

Comme toute technique d’impression 3D, la conception d’une pièce démarre par la création du modèle 3D à l’aide d’un logiciel de CAO comme CATIA ou Pro/ENGINEER, tous deux disponibles à l’école. L’étape suivante, réalisée par un autre logiciel, consiste à découper l’objet en une multitude de couches d’épaisseur fixe.

L’imprimante assure la fabrication d’objets dans une quinzaine de métaux, comme l’acier, l’aluminium ou encore le titane. Cette technique complète l’usinage traditionnel, en permettant la fabrication additive de pièces aux géométries complexes qui ne sont pas accessibles classiquement, ouvrant du même coup de nouveaux champs de développement aux entreprises.

Des implants dentaires, au prototypage ou la production de moules

Elle est généralement utilisée dans les domaines de l'aéronautique, de l'automobile et du médical, pour les implants dentaires par exemple. Elle peut aussi servir au prototypage et la fabrication d’outillage ou la production de moules.

Une journée de présentation et de réflexion autour de la révolution 3D sera notamment organisée le 11 mars prochain.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

L’ENIL de Mamirolle finaliste du premier concours culinaire de la région

La remise des prix du premier concours régional "Tous à table" à destination des équipes de cuisine des lycées de Bourgogne-Franche-Comté a eu lieu ce mercredi 5 juin au lycée François Mitterrand à Château-Chinon en Bourgogne. Seul représentant comtois, l’ENIL de Mamirolle a été devancé par les lycées bourguignons. 

Classement QS World : l’Université de Franche-Comté progresse au classement mondial

Dans un communiqué du 6 juin 2024, l’université de Franche-Comté indique qu’elle fait partie des rares universités françaises à progresser cette année dans le prestigieux classement qui distingue 1.500 établissements à travers le monde et parmi lesquels figurent seulement 35 français.

Derrière le lion, le réseau des Alumni comtois…

PUBLI-INFO • Parce que nous avons besoin de liens durables dans une société en pleine mutation, découvrez la plateforme digitale innovante que l’université de Franche-Comté a souhaité mettre à la disposition de ses étudiants, anciens et actuels et ses partenaires, un outil utile, performant et à la pointe de l'innovation. D’ores et déjà, il a rapproché des milliers de membres et a développé leurs échanges professionnels.

Parcoursup : Ouverture de la phase d’admission ce jeudi 30 mai

La phase d’admission Parcoursup débutera ce jeudi 30 mai à 19h pour les 945.000 candidats qui ont validé au moins 1 vœu dans l'enseignement supérieur sur Parcoursup. La plateforme sera disponible en mode consultation dans un premier temps puis plus tard dans la soirée, les élèves pourront répondre aux propositions d’admission.

Groupes de niveau au collège : les parents d’élèves de Valdahon appellent à manifester

Le mercredi 29 mai 2024, les parents d’élèves du collège Edgar Faure de Valdahon appellent les autres parents à ne pas mettre leurs enfants au collège en vue d'une action "collège mort". La raison ? Montrer leur indignation face au fait que les élèves des classes de 6ème et 5ème seront triés par groupe de niveau dès la rentrée prochaine. Une manifestation est prévue dans la matinée du mercredi 29 mai.

À Sancey, une action “collège mort” pour dénoncer les groupes de niveau

Une action "collège mort" aura lieu au collège Henri Fertet de Sancey mercredi 29 mai 2024. Les parents d’élèves sont invités à ne pas envoyer leurs enfants au collège ce jour-là  et à se rassembler devant l’établissement à 10h. Une journée nationale de mobilisation contre la réforme du "choc des savoirs" aura également lieu le samedi 25 mai à 10h30 à Besançon. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 21.46
légère pluie
le 16/06 à 18h00
Vent
2.16 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
60 %