Leonardo Jardim, entraîneur de Monaco : "C’est la Ligue 1, aucun match n’est gagné d’avance"

Publié le 30/11/2016 - 08:57
Mis à jour le 30/11/2016 - 12:35

Après le match nul entre Monaco et Dijon au stade Gaston-Gérard, mardi 29 novembre 2016, quelques réactions des entraîneurs et joueurs.

 ©
©

Ligue 1 : Dijon-Monaco

Olivier Dall'Oglio (entraîneur de Dijon)

"C'est un résultat très intéressant pour nous face à la meilleure équipe du moment. Il y a eu aussi de la manière. Les joueurs ont bien respecté les consignes. Je les ai sentis vraiment présents. Nous savions que Monaco était une grosse équipe. Les derniers résultats de cette formation n'étaient pas encourageants pour nous. Il fallait l'aborder comme un match de Coupe de France, avec une organisation et une grosse discipline. Les joueurs qui sont entrés ont livré une bonne performance. On a senti une véritable équipe et cela nous donne des possibilités intéressantes pour la suite."

Leonardo Jardim (entraîneur de Monaco)

"Ce match nul est une contre-performance. Nous avons ouvert le score assez rapidement, mais ensuite, nous avons perdu la maîtrise du match. Il y a eu beaucoup d'erreurs inhabituelles chez nous, des ballons perdus. Et Dijon en a profité, en équilibrant le match, en remportant des duels. Notre adversaire mérite ce match nul. Je savais que c'est une équipe agressive, qui marque beaucoup de buts chez elle, qui produit du jeu, mais c'est la Ligue 1 : aucun match n'est gagné d'avance. Il faut toujours être à 100%."

 Valère Germain (attaquant de Monaco)

"C'était difficile. Nous avons marqué tôt dans le match, mais Dijon nous a posé pas mal de problèmes. Les Dijonnais sont revenus à la fin. Même lorsque nous marquons tôt, d'habitude, nous parvenons à enchaîner les actions, mais cette fois, nous n'avons pas trouvé les clés pour nous créer des occasions. L'entraîneur avait fait tourner pour préserver les joueurs fatigués, mais Dijon a livré un bon match et nous a empêchés de jouer. Nous perdons deux points. Ce n'est pas non plus catastrophique, mais ce n'est pas une bonne soirée pour Monaco".

Frédéric Sammaritano (milieu de Dijon et auteur du but égalisateur)

"Il fallait être à 150%, et nous l'avons été. Je pense que nous avons été à la hauteur et que nous méritons ce match nul. L'équipe a fait preuve de solidarité, elle y a toujours cru. Nous voulions réagir après la défaite concédée à Bordeaux dans les dernières minutes. Maintenant, il va falloir se consacrer au match de Caen, un adversaire direct pour le maintien."

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Decathlon vous rachète votre matériel de sport inutilisé grâce à la Seconde Vie

PUBLI-INFO • La Seconde Vie chez Decathlon est un service de rachat de votre matériel, sur certains sports, en très bon état, sous forme de bon d’achat ou de virement bancaire. Pour profiter de ce service, voici un guide vous expliquant ce qui peut être repris et sous quelles conditions.

Sports : l’heure de vérité pour le GBDH, le FCSM veut enchaîner

Tour d'horizon des rencontres sportives des rencontres majeures à suivre ce week-end des 12 et 13 avril 2024 en Franche-Comté. Le GBDH aura fort à faire face à Frontignan tout comme le Racing devant Bobigny. Le FCSM aura l'occasion de performer et de poursuivre sa dynamique chez la lanterne rouge tandis que le BesAC se consacre à un dernier enjeu. 

Clément Berthet sur le départ de la Classic Grand Besançon Doubs : “On vise clairement la victoire !”

Le Classic Grand Besançon Doubs a démarré, d’abord de Besançon, puis de Chalezeule pour quelques heures de course cycliste jusqu’à Montfaucon vendredi 12 avril 2024. On a posé quelques questions à l’un des coureurs francs-comtois, Clément Berthet quelques minutes avant la course.

Suivez en direct la Classic Grand Besançon Doubs…

La première épreuve du triptyque franc-comtois démarre ce vendredi 12 avril 2024 ! Après un départ sur l’esplanade des Droits de l’Homme à Besançon, les coureurs devront s’élancer sur un parcours de 171,3 km en affrontant trois côtes… Celles de Marchaux, d’Epeugney, de la Malate. Suivez la course en direct avec nos journalistes sur place.

Premier contrat pro avec le FC Sochaux-Montbéliard pour Dalangunypole Gomis

Déjà pleinement intégré au groupe, le défenseur Dalangunypole Gomis vient de signer son premier contrat professionnel en faveur du FCSM a fait savoir le club mercredi 10 avril 2024. Le jeune joueur de 19 ans, issu du centre de formation sochalien, s’est engagé jusqu’en 2027. Son contrat prendra effet à compter du 1er juillet 2024. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.53
couvert
le 16/04 à 6h00
Vent
5.03 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
91 %