Alerte Témoin

Epilation masculine : Sus aux poils !

Publié le 11/08/2017 - 14:34
Mis à jour le 17/08/2017 - 17:11

Plus besoin de s'en cacher : les hommes aussi s'épilent. Pas étonnant lorsqu'on sait que selon un sondage Ipsos, plus de 9 femmes sur dix préfèrent les hommes pas ou peu poilus... Fréquentation, préférences, habitudes : rencontre avec une spécialiste de la discipline, Loren Blanc, propriétaire des Essens de Phya, institut de beauté à Besançon...

institut_beaute1.jpg
©maCommune.info

Cette époque moquant l'intérêt des hommes pour la cosmétique est belle et bien dépassée. Toutes les grandes marques de rasage, parfums, crèmes, gels et autres produits cosmétiques ont développé depuis plus d'une dizaine d'années des produits destinés à une clientèle masculine. Dont l'épilation, promulguée par les instituts de beauté. L'homme prend désormais soin de lui et la société ne l'en blâme pas, bien au contraire : les marchés l'accueillent à bras ouverts.

Loren Blanc, propriétaire depuis 2014 de son propre institut de beauté à Besançon, Les essences de Phya, confirme cette tendance : "Ma clientèle masculine est très large, tout le monde y est représenté." Et toutes les catégories de pilosité aussi. "Il y a bien évidemment ceux qui ont plus de poils que la normale et qui sont un peu complexés… Mais aussi ceux qui ont une pilosité plus faible qui viennent s'entretenir" précise-t-elle.

Des zones d'inconfort 

Chez ces clients, les demandes sont globalement les mêmes : épilation du dos, du torse et des aisselles. "Quelques cyclistes demandent les bras et les jambes mais c'est tout" émet la cosméticienne. Sans oublier la "spécialité" de Loren, l'entre-sourcils, qu'elle prodigue grâce à un fil à coudre.

Pour les autres parties du corps, la propriétaire de l'institut se voit surtout réclamer la cire orientale, à base de caramel. "J'étale et j'enlève la cire à la main ", sans bande ni spatule donc. Ce procédé serait "moins douloureux : la cire est froide, c'est plus doux, ça fait moins mal." Selon elle, à peine "quelque grimaces" apparaîtraient sur les visages des clients. 

L'absence de douleurs ne serait cependant pas la seule vertu de ce produit. "La cire orientale ralentit la pousse et affine le poil" observe Loren, qui note que ses clients reviennent d'un mois à un mois et demi après l'épilation – "selon le rythme de repousse de chacun".

Comptez 40 euros pour les plus grandes zones – dos, torse – et 15 euros pour les plus petites : aisselles, inter-sourcils.

Infos +

  • Les essences de Phya, institut de beauté "naturel"
  • 36 Rue Bersot, 25000 Besançon
  • De 15 à 40 euros l'épilation masculine
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Covid : première baisse dans le Doubs

Pour la première fois depuis le début de l'épidémie, le nombre de patients a (très faiblement) baissé dans le Doubs : ce jeudi 9 avril  2020, l'ARS constate qu'il y a cinq patients de moins qu'hier dans les hôpitaux du département. Pour le Préfet du Doubs, "le plateau tant attendu est atteint, mais on doit continuer nos efforts".

Gestion de la crise dans les EHPAD : Alain Joyandet interroge l’ARS 

Alain Joyandet, sénateur de la Haute-Saône a sollicité ce 7 avril 2020  Pierre Pribile, directeur général de l'Agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté pour obtenir des précisions sur la gestion de la crise sanitaire liée au Covid-19 dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.19
ciel dégagé
le 09/04 à 21h00
Vent
2.11 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
62 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune