Les 10 ans du "mariage pour tous" émaillés par une hausse des agressions homophobes

Publié le 17/05/2023 - 14:06
Mis à jour le 17/05/2023 - 11:42

Le 17 mai 2013, la loi sur le mariage pour tous entrait en vigueur. Elle ouvrait ainsi de nouveaux droits pour le mariage, l'adoption et la succession aux couples homosexuels. Une loi qui avait fait polémique et qui n'a pas arrêté les violences envers les personnes LGBTQI+.

 © SatyaPrem/Pixabay
© SatyaPrem/Pixabay

Pour rappel, de nombreux opposants avaient battu le pavé en amont de l'adoption de la loi lors de la "Manif Pour Tous".

Pour rappel, de nombreux opposants avaient battu le pavé en amont de l'adoption de la loi lors de la "Manif Pour Tous".

Dix années ont passé depuis la promulgation de la loi sur le mariage pour tous. Dix années pendant lesquelles les agressions homophobes n'ont pas faibli. Le 12 mai dernier, eux hommes ont subi une agression homophobe à Dijon, selon le Bien Public. L'association "SOS homophobie" avait d'ailleurs tiré la sonnette d'alarme en 2022 dans son rapport annuel. Ce dernier mentionnait une hausse de 28 % des agressions physiques homophobes.

Ce 16 mai, l'association a précisé que les violences commençaient "dès le plus jeune âge" notamment au collège et au lycée.

4.040 atteintes "anti-LGBT+" ont été enregistrées, principalement dans les grandes villes et notamment à Paris, indique le SSMSI, service statistique en charge de la sécurité intérieure : "Les victimes sont majoritairement des hommes (72 % en 2022) et les moins de 30 ans (52 %). Les mis en cause sont aussi principalement des hommes et des jeunes (35 % ont moins de 20 ans)".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Un Français n’obtient pas la naturalisation suisse… après avoir tondu le gazon les jours fériés

INSOLITE • Un résident français de Clos-du-Doubs, commune suisse du canton du Jura, s’est vu refuser la naturalisation suisse lors de l’assemblée communale du canton du Jura le 10 avril 2024. Pourquoi ? Il lui a été reproché notamment d’avoir tondu sa pelouse pendant des jours fériés, rapporte nos confrères du Quotidien Jurassien.

Besançon et Montbéliard : 4.500 personnes et 3.500 véhicules contrôlés en 5 jours

Du 8 au 12 avril 2024, une opération "Place Nette" de grande ampleur s’est déroulée dans le département du Doubs. Réalisée en étroite coordination avec les procureurs de Besançon et de Montbéliard, cette action "coup de poing" s’inscrit dans le cadre des actions de lutte contre la délinquance liée aux trafics de stupéfiants, à l’économie souterraine et au proxénétisme voulues par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et le Garde des Sceaux. L'heure est au bilan...

Effondrement rue de Vesoul : une période charnière commence…

Les études, investigations et travaux menés jusqu’ici permettent de dire que la période actuelle est une période charnière, selon le dernier communiqué du Département du Doubs en date du 12 avril 2024 : les travaux restant à effectuer et leurs délais de réalisation pour le rétablissement de la route départementale 572 demeurent de plus en plus concrets.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.09
légère pluie
le 19/04 à 12h00
Vent
5.83 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
77 %