Les accompagnants des élèves en situation de handicap en grève le 19 octobre à Besançon

Publié le 15/10/2021 - 15:59
Mis à jour le 15/10/2021 - 15:39

L’intersyndicale nationale appelle les AESH à faire grève mardi 19 octobre 2021. Pourquoi ? Les syndicats dénoncent des conditions de travail précaires et demandent notamment une augmentation des salaires et la garantie de la possibilité de contrat à temps complet. Un rassemblement est prévu devant le rectorat de Besançon.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

L'intersyndicale nationale, composée de FSU, CGT Educ'action, FNE C-FP-FO, SNALC, SNCL-FAEN et Sud Éducation, appellent à la grève avec plusieurs revendications.

Selon les syndicats, "les AESH qui exercent dans les établissements scolaires sont issus d'une longue lignée de contractuels recrutés dans des conditions précaires (AVS, AED-AVS, EVS…)". Ils expliquent que "la possibilité d'accéder à un contrat à durée indéterminée en 2014 n'a pas amélioré l'exercice d'une fonction, pas encore reconnue comme un métier à part entière. Pourtant un agent de l'Éducation nationale sur 10 est aujourd'hui un AESH (à savoir 97% de femmes). Ils et elles exercent une mission de service public pérenne, dont l'utilité au bénéfice des élèves en situation de handicap n'est plus à démontrer, sans leur présence dans les classes, il n'y aurait pas d'école inclusive."

 Suite aux actions et mobilisations des dernières années, de "timides" propositions ont été émises par le ministère de l'Éducation nationale "qui reconnaît lui-même qu'il y a une urgence à avancer, mais c'est loin d'être suffisant : le salaire moyen d'un AESH reste de 800 euros net par mois", soulignent les syndicats.

Les organisations syndicales jugent nécessaire de poursuivre et d’amplifier la mobilisation pour :

  • augmenter les rémunérations de toutes et tous les AESH sur toute la carrière, avec comme objectif l’alignement sur la grille de catégorie B ;
  • leur garantir la possibilité de contrats à temps complet "pour vivre dignement de leur travail" ;
  • abandonner les PIAL (pôles inclusifs d'accompagnement localisés) et la politique de mutualisation des moyens ;
  • créer un véritable statut de la fonction publique pour reconnaître le métier d’AESH ;
  • donner accès à des formations qualifiantes à la hauteur des missions d’inclusion ;
  • recruter les AESH qui font encore défaut pour permettre aux élèves en situation de handicap de bénéficier d’un accompagnement à la hauteur des besoins.

Les AESH et tous les acteurs de l'Éducation se réuniront pour échanger sur les revendications et besoins des AESH à 13h30 à la fac de lettres, pour se rassembler ensuite à 15h30 devant le rectorat de Besançon rue de la Convention.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Classement des collèges de France : quels sont les meilleurs établissements de Besançon ?

Après les résultats du brevet, c'est au tour des collèges d'être évalués par le magazine L’Etudiant qui a publié le 18 juillet 2024 le classement 2024-2025 des meilleurs collèges de France. À Besançon, les notes des établissements vont de A (meilleure note) à E (moins bonne note). Quels sont les meilleurs établissements ? Réponses.

Un accompagnement spécifique pour les projets d’installation agricole en Bourgogne-Franche-Comté

L’AFOCG du Doubs, le CIVAM le Serpolet, Terre de Liens et le collectif InPACT proposent le parcours "de l’idée au projet", en partenariat avec le Grand Besançon Métropole et la région Bourgogne Franche Comté. Celui-ci vise à accompagner "l’émergence de tous types de projets" en lien avec l’installation agricole durant un parcours de 11 jours qui débutera en octobre prochain à Besançon. 

Le taux de réussite au brevet en baisse dans l’académie de Besançon

Comme au niveau national, le taux de réussite au brevet est en baisse dans l’académie de Besançon avec un taux, toutes séries et tous candidats confondus qui s’élève à 85,4 % pour la session 2024. Soit une baisse de 2,8 points par rapport à 2023. Voici les résultats plus en détail communiqués par le rectorat de Besançon.

L’Université de Franche-Comté recherche des patients standardisés pour les examens de médecine

Afin d’aider les étudiants en médecine à développer leurs capacités cliniques et relationnelles, l’université de France-Comté réitère sa recherche de volontaires afin de jouer le rôle de patients standardisés lors des examens des étudiants en 4e, 5e et 6e année de médecine.

Législatives 2024 : la présidente de l’université de Franche-Comté appelle à ”rejeter” le Rassemblement national

La présidente de l’université de Franche-Comté, Macha Woronoff, a partagé un communiqué le 1er juillet 2024 signé de France Universités, de la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CdeÞ), de la Conférence des grandes écoles (CGE) et de la Conférences des directeurs des écoles françaises de management (CDEFM) appelant à dire ”non” au Rassemblement national au deuxième tour des élections législatives anticipées le 7 juillet.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.34
couvert
le 21/07 à 06h00
Vent
0.83 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
95 %