Les CCEF de Bourgogne et de Franche-Comté fusionnent

Publié le 27/06/2016 - 15:24
Mis à jour le 18/04/2019 - 11:02

Les Comités des Conseillers du Commerce Extérieur de la France (CCEF) de Bourgogne et de Franche-Comté ont fusionné, le 24 juin 2016 dernier, dans le cadre de la réforme territoriale.

PUBLICITÉ

Ce que sont les CCEF

Les CCEF, femmes et hommes d’entreprises, sont choisis pour leurs compétences et expériences de l’international. Ils sont nommés sur proposition du secrétaire d’Etat chargé du commerce extérieur.

Présents dans 140 pays, les CCE forment un réseau actif de 4000 membres au service de la présence française dans le monde. L’institution est structurée autour d’un Comité National dont le siège est à Paris, et de comités régionaux présents sur tous le territoire. En Bourgogne Franche-Comté, ce sont 33 dirigeants d’entreprises qui s’investissent dans cette mission.

Ils exercent bénévolement, au quotidien, des actions en partenariat avec les acteurs publics et privés pour la promotion et l’appui à l’internationalisation des entreprises françaises.

Les missions principales des CCEF

  • Parrainage et mentoring d’entreprises exportatrices ou primo-exportatrices,
  • Information et formation des jeunes sur les métiers du commerce international,
  • Conseil aux pouvoirs publics, analyses et recommandations sur les problématiques des échanges internationaux ou des marchés spécifiques,
  • Promotion de l’attractivité de la France et valorisation de ses atouts, afin de faciliter les décisions d’investissement étrangers sur le territoire français.

Le comité Bourgogne Franche-Comté s’est ainsi fixé des objectifs à la mesure de son évolution :

  • Accompagner le changement dans le cadre de la réforme territoriale (nouvelles exigences, nouvelle cartographie, renforcer les expertises)
  • Augmenter et diversifier le recrutement des nouveaux CCEF par pôle d’activité et géographique, tout en maintenant – voire en augmentant – le taux de féminisation
  • Accéder à une nouvelle taille critique permettant au Comité d’intensifier ses actions
  • Promouvoir ses actions en faveur des entreprises lors du « Mondial des CCE », manifestation sur les enjeux du commerce extérieur les 6 et 7 juillet à Deauville.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

fusion des régions

Réforme territoriale : le coup de gueule de Gérard Quété, maire de Vuillafans

Réforme territoriale : le coup de gueule de Gérard Quété, maire de Vuillafans

A la veille de la visite de la secrétaire d'État en charge des collectivités territoriales en Bourgogne Franche-Comté pour parler de la fusion des régions et de la réforme territoriale, nous avons reçu du maire de Vuillafans (village de 800 habitants de la vallée de la Loue) cette prise de position sans ambiguïté aucune concernant les communes de la réforme territoriale en cours et de son impact sur les communes.

Philippe Gonon : la dérive de nos  institutions locales

Philippe Gonon : la dérive de nos institutions locales

Promulguée le 7 août 2015, la loi portant sur la Nouvelle Organisation Territoriale de la République confie de nouvelles compétences aux régions et redéfinit clairement les compétences attribuées à chaque collectivité territoriale. Philippe Gonon, vice président de l’Union des démocrates et indépendants (UDI) du Doubs craint un "court-circuitage" des instances locales. 

Découvrez quelles directions régionales siègent à Besançon !

Découvrez quelles directions régionales siègent à Besançon !

Marie-Guite-Dufay a dévoilé ce vendredi 24 juin 2016 lors du conseil régional à Dijon les directions des services régionaux qui siègeraient à Besançon et à Dijon. Il y en a 12 dans l'ex-capitale franc-comtoise et 17 dans le chef-lieu bourguignon. 

Dans la catégorie

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs appellent à une mobilisation nationale mardi 22 octobre 2019. Trois convois de tracteurs circuleront à Besançon pour arriver devant la préfecture du Doubs à 11 heures. Objectif : interpeller      le président de la République Emmanuel Macron.

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

Publi-Info • En ouvrant, début octobre, ses nouveaux locaux Rue Jouchoux à Besançon, Nicolas Donard, directeur d’ID Soudage, souhaitait se donner les moyens de mieux servir ses clients. Quoi de plus normal lorsque les solutions proposées à ses clients sont liées à trois univers allant de la soudure au travail du métal, en passant par la sécurité au travail ?

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Publi-Info • Il y a quelques jours, Yves Dejean directeur de Peugeot Besançon accueillait près de 500 personnes dans ses locaux pour présenter la toute nouvelle 208, en attendant sa sœur jumelle, électrique, la e-208. Dans les semaines qui viennent les équipes de Peugeot Besançon seront à votre disposition pour vous présenter la star de cette fin d’année.

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.96
légère pluie
le 21/10 à 18h00
Vent
1.06 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
97 %

Sondage