Les cercueils de Germaine Tillion et Geneviève de Gaulle-Anthonioz au Panthéon sans leurs dépouilles

Publié le 13/03/2015 - 12:24
Mis à jour le 16/04/2019 - 11:42

Les cercueils des résistantes Germaine Tillion et Geneviève de Gaulle-Anthonioz entreront au Panthéon le 27 mai sans leurs dépouilles, conservées dans les cimetières de Saint-Maur-des-Fossés (Val de Marne) et de Bossey (Haute-Savoie) à la demande des familles.

deGermaineTillionetGenevivedeGaulleAnthonioz.jpg
Germaine Tillion et Geneviève de Gaulle-Anthonioz ©dr CC
PUBLICITÉ

Si les entourages des deux grandes figures de la Résistance ne se sont pas opposés à leur « panthéonisation », « ils ont fait savoir à l’Elysée » qu’ils « ne souhaitaient pas que les corps soient exhumés pour un transfert vers Paris », souligne notamment Le Progrès. Information donnée par le groupe EBRA dans ses journaux de ce 13 mars 2015.

La dépouille de Germaine Tillion « restera au cimetière de Saint-Maur-des Fossés, de même que celle de Geneviève de Gaulle-Anthonioz (restera à Bossey, ndlr), dans les deux cas il s’agit d’une motivation d’origine familiale », a confirmé à l’AFP Emilie Sabeau-Jouannet, la nièce de Germaine Tillion.

La famille de Geneviève de Gaulle-Anthonioz « ne souhaite pas qu’elle soit séparée de son mari et j’ai souhaité la même politique parce que repose au cimetière familial de Saint-Maur-des-Fossés toute la famille de Germaine Tillion », a-t-elle ajouté, précisant qu’à la place des dépouilles sera placée dans chaque cercueil « une petite urne contenant de la terre prélevée sur les tombes ».

La demande a été reçue « avec grande compréhension » à l’Elysée, a-t-elle ajouté, appelant qu’au Panthéon « il y a par exemple des plaques, comme celle de Saint-Exupéry, disparu en plein vol » et dont le corps n’a jamais été retrouvé.

Info +

Enterrée en 2008 dans un des cimetières de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne), Germaine Tillion, ethnologue et résistante, aurait dû faire l’objet d’une exhumation dans deux mois selon EBRA.

Geneviève de Gaulle-Anthonioz, nièce du général et ancienne présidente d’ATD Quart-Monde, inhumée en 2002, était amie intime de Germaine Tillion. Elle avait souhaité être enterrée près de son mari Bernard Anthonioz à Bossey, en Haute-Savoie.

Le 21 février 2014, François Hollande avait annoncé au Mont-Valérien (Hauts-de-Seine) l’entrée au Panthéon des deux femmes et de deux hommes, Pierre Brossolette et Jean Zay, tous quatre figures illustres de la Résistance. (voir ci dessous)

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Ce mardi 15 octobre 2019, un collectif de 90 personnalités, dont l'acteur Omar Sy, demande "urgemment" à Emmanuel Macron de condamner "l'agression" dont a été victime la femme voilée prise à partie par un élu RN alors qu'elle accompagnait une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.52
légère pluie
le 20/10 à 15h00
Vent
1.6 m/s
Pression
1005.2 hPa
Humidité
80 %

Sondage