Régionales : des documents électoraux des listes Sauvadet et Vermorel refusés en Haute-Saône

Publié le 18/11/2015 - 18:32
Mis à jour le 19/11/2015 - 11:52

Arrivés hors délai. Suite à un problème de palette dans un camion, les documents de campagne et les bulletins de vote à destination des mairies ont été refusés ce mercredi 18 novembre 2015 par la commission départementale de la propagande électorale de Haute-Saône. Conséquence : les candidats devront acheminer par eux-mêmes (et à leurs frais) leurs documents de campagne aux électeurs de Haute-Saône. 

electionvote001.JPG
electionvote001.JPG
PUBLICITÉ

Les documents de campagne de François Sauvadet (UDI-LR) et de Nathalie Vermorel (Front de gauche), ont été refusés par la préfecture de Haute-Saône en raison d’un retard de livraison »Les documents des listes UDI-LR et Front de gauche sont valides mais déposés « hors délai », a-t-on déclaré  à la préfecture de Haute-Saône. 

L’affaire concerne non seulement la liste UDI-LR-DVD mais  aussi les seuls documents (et pas les bulletins) de la liste « Alternative à gauche ». Conséquence : l’État ne prendra pas en charge l’acheminent de ces documents auprès des habitants et des mairies.

En cause : une palette qui s’est effondrée dans le camion transportant les documents. Il a fallu tout remettre en ordre d’où ce fâcheux retard pour les listes de François Sauvadet et de Nathalie Vermorel.

La décision a été prise par le président de la commission, Eric Sarret, avec l’aval d’un représentant de La Poste et d’un représentant de la Préfecture.  Les documents électoraux devront être acheminés aux frais des partis concernés.

Une décision « incompréhensible »

Le directeur de campagne de M. Sauvadet, Pascal  Grappin, a dénoncé « une décision ncompréhensible ». Dans le cas de la liste UDI-LR, cette décision « se fonde uniquement sur le retard d’une heure du camion de livraison, arrivé hier (mardi) à 13H00 au lieu de 12H00 à Vesoul, alors que la réunion de la commission de propagande ne se tenait qu’aujourd’hui » (mercredi), a-t-il poursuivi. Ce retard est « imputable à un problème technique, une palette s’est effondrée dans le camion, a ajouté M. Grappin. 

Même son de cloche du côté  « l’alternative à gauche ». Nathalie Vermorel et les candidats de sa liste ont exprimé « leur plus vive incompréhension » :  « La mise sous pli du matériel électoral se fait donc sans ces professions de foi, qui restent aujourd’hui sur une palette, dans les locaux de la Préfecture de Haute-Saône. C’est une aberration » (…) Les conséquences de cette décision sont graves : les électeurs de Haute-Saône n’auront pas accès aux professions de foi de deux des principales listes qui se présentent pourtant à leurs suffrages.  » Dura lex, sed lex » ? Peut-être. Mais l’impératif démocratique, a fortiori dans le contexte que nous vivons, devrait primer sur des considérations purement administratives. « 

Selon la préfecture, les candidats peuvent intenter soit « un recours gracieux avant les élections devant le président de la commission, soit un recours post-électoral au contentieux devant le tribunal administratif« . 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye et le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer ont condamné dimanche l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants.

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

La vidéo d'un incident survenu vendredi au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, postée par un élu Rassemblement national (RN), où l'on voit ce dernier prendre à partie une femme voilée dans le public, est devenue virale sur Twitter samedi après-midi, où elle a été vue plus de 800.000 fois.

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Sous réserve du vote de ses militants, Nicolas Bodin (PS) a décidé de rejoindre l'Equipe (union de gauche) ce jeudi 10 octobre 2019. Le parti Generation.s (crée par Benoît Hamon) ainsi que Barbara Romagnan ont également rejoint cette alliance hier soir. Qu'adviendra-t-il de la candidature PS de Nicolas Bodin ? Nous lui avons posé la question…

Municipales 2020 : Géneration.s rejoint l’Equipe 

Municipales 2020 : Géneration.s rejoint l’Equipe 

Après Europe Écologie les Verts, le PCF, ou encore "À Gauche Citoyen", c'est au tour des membres du parti Génération.s (parti créé par Benoit Hamon) dont Barbara Romagnan de rejoindre l'union de gauche aussi appelée l'Equipe depuis le 3 juillet dernier. Marcel Ferreol, référent Géneration.s nous explique ce choix politique à cinq mois des élections municipales de Besançon.

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

La Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles du Doubs (FDSEA 25) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs (JA 25) ont décidé de se mobiliser lundi 7 octobre 2019 pour manifester leur "ras-le-bol" des politiques menées pour le secteur agricole en France. Ce mardi, des ralentissements ont été constatés en périphérie de Vesoul ainsi que sur les axes routiers N19 et N57. En Saône-et-Loire, plusieurs ralentissements ont été également été notés.

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut, candidat LR à Besançon

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut, candidat LR à Besançon

Accompagné du sénateur LR Jacques Grosperrin qui avait porté la liste en UMP UDI Modem en 2014, le conseiller municipal d'opposition Ludovic Fagaut, 41 ans, a (enfin) annoncé samedi matin au cœur du marché couvert du centre-ville sa candidature pour porter la liste "Besançon, maintenant" lors des prochaines élections municipales des 15 et 22 mars 2020. Le candidat "Les Républicains" déclare vouloir donner "une nouvelle dynamique et un nouveau souffle" et appelle à une "communauté de projet"à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.15
ciel dégagé
le 14/10 à 3h00
Vent
3.14 m/s
Pression
1014.8 hPa
Humidité
88 %

Sondage