Les drapeaux seront en berne à Besançon le jour des obsèques de Paulette Guinchard

Publié le 05/03/2021 - 08:32
Mis à jour le 05/03/2021 - 08:33

La Ville de Besançon a décidé de mettre ses drapeaux en berne le jour des obsèques de Paulette Guinchard.Une minute de silence sera observée ce vendredi 5 mars 2021 à 12h00 en mairie sur l’esplanade des droits de l’Homme. Figure de la vie politique à Besançon et ancienne secrétaire d'État aux personnes âgées, elle est décédée ce jeudi 4 mars 202 à l'âge de 71 ans. Un registre de condoléances sera ouvert jusqu’à ses obsèques en mairie.

 ©
©

Voici la réaction d’Anne Vignot, la maire de Besançon :

"Paulette Guinchard nous a quittés. Elle en a choisi le lieu et la date, en dignité, face à la maladie ; un combat pour la dignité qu’elle aura mené jusqu’à la fin de sa vie, dans son choix, et qui nous interrogera toutes et tous face à ce sujet majeur de société.

Sa vie, Paulette Guinchard l’a consacrée aux autres : infirmière en psychiatrie, adjointe à l’environnement puis à l’intercommunalité de Robert Schwint, conseillère régionale de Franche-Comté, députée, et bien sûr, secrétaire d’Etat aux personnes âgées.

Comme chacun, je retiens de Paulette Guinchard la mise en œuvre de l’allocation personnalisée d’autonomie lors de sa participation au gouvernement de Lionel Jospin. Mais bien au-delà, Paulette Guinchard savait regarder la société telle qu’elle était. Pour elle, la vieillesse n’était pas un tabou. Le vieillissement de nos proches, le nôtre, Paulette Guinchard nous poussait à regarder cette réalité sur laquelle trop longtemps notre société avait fermé les yeux.

Je retiens bien sûr aussi son parcours bisontin, la précocité de sa vision sur les enjeux environnementaux, sa contribution indispensable à la création d’une intercommunalité, aux côtés de Robert Schwint, de Claude Girard et de Michel Jacquemin. Le Conseil des communes du Grand Besançon, né en 1990, transformé en District, puis Communauté d’agglomération et devenu depuis deux ans communauté urbaine, lui doit beaucoup.

Paulette Guinchard était reconnue pour son empathie. Elle était appréciée et aimée, bien au-delà des clivages politiques. Toutes celles et tous ceux qui l’ont rencontrée en témoigne. 

Notre ville est aujourd’hui en deuil. Les drapeaux seront mis en berne le jour de ses obsèques et nous respecterons une minute de silence demain, vendredi 5 mars, à 12h en mairie sur l’esplanade des droits de l’Homme. Un registre de condoléances sera ouvert jusqu’à ses obsèques en mairie. 

J’adresse, au nom des Bisontines et des Bisontins, ainsi que des Grand Bisontines et Grand Bisontins, mes plus sincères condoléances à sa famille, à ses proches, à ses amis".

1 Commentaire

très bel hommage d'Anne Vignot.à Paulette Guinchard qui était une vraie femme de gauche, exemplaire dans son action, efficace et déterminée mais très discrète malgré le succès de ses actions tout au long de son engagement véritablement au service de notre société
Publié le 6 mars à 20h35 par alain raby • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Société

Covid: Macron s’entretient avec une quinzaine de maires par visio jeudi

Emmanuel Macron réunit ce jeudi 15 avril 2021 vers 16h en visioconférence une quinzaine de maires "représentatifs des territoires et des sensibilités politiques" pour faire un point sur la crise sanitaire et l'épidémie du Covid-19. Il  présidera ensuite une réunion avec une dizaine de ministres pour examiner les protocoles de réouverture. 

Ce que vous devez savoir sur les élections régionales et départementales 2021

Initialement prévues en mars 2021, les élections régionales et départementales seront programmées les 20 et 27 juin 2021, avec des aménagements (campagnes dématérialisées encouragées, vote par procuration facilité, accélération de la vaccination pour les assesseurs, généralisation de l'ouverture des bureaux jusqu'à 20 heures). Ce qu'il faut savoir…  

Manifestation à Dijon : 40 agents mobilisés pour nettoyer les rues

300 tracteurs et 400 manifestants se sont retrouvés ce mardi 6 avril 2021 devant la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Dréal). La grille d'entrée avait été enfoncée avec un tractopelle et l'accès avait été recouvert avec un amas de fumier. Des pneus et de la paille avaient ensuite été incendiés, avait constaté un journaliste de l'AFP.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.44
couvert
le 15/04 à 15h00
Vent
4.89 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
31 %

Sondage