Les Enfants de l’Espoir lancent le 1er Festival de chœurs d’enfants de Besançon

Publié le 26/04/2014 - 14:03
Mis à jour le 27/04/2014 - 12:21

Du 1er au 4 mai 2014, les Enfants de l’Espoir réunissent autour d’eux trois autres chœurs d’enfants européens, dont le prestigieux Choir of New Collège d’Oxford. Chef de chœur des Enfants de l’Espoir, Jérôme Girardet a accepté de répondre à toutes les questions que nous nous posions sur ce 1er Festival international de chœurs d'enfants de Besançon qui propose des concerts à Besançon, Franois et Baume-les-Dames. 

2014-04-26-jerome_girardet_enfants_de_espoir.jpg
Jérôme Girardet , chef de chœur des Enfants de l’Espoir ©dr

Du 1er au 4 mai

PUBLICITÉ

maCommune.info : vous lancez le 1er Festival international de chœurs d’enfants de Besançon, du 1er au 4 mai 2014. Comment vous est venue cette idée et dans quel but ?

 
Jérôme Girardet : « En mai 2010, le rassemblement régional Alsace/Franche-Comté de la Fédération française des Petits Chanteurs organisé par les Enfants de l’Espoir avait réuni sept chœurs d’enfants (250 choristes) pour de nombreux concerts dans le Grand Besançon. Fort de ce succès nous avons voulu poursuivre cette aventure en l’adaptant pour créer un festival international de chœurs d’enfants que nous espérons pérenniser. Il existe peu de chœurs d’enfants en Franche-Comté, nous souhaitons susciter un engouement afin de combler ce vide et nous espérons bien sûr recruter de nouveaux choristes chez les Enfants de l’Espoir !« 
 

Quels sont les chœurs invités ? Et pourquoi ce choix ?

 
JG : « Les Enfants de l’Espoir partent régulièrement en tournée (25 pays et quatre continents visités en 30 ans) et sont généralement reçus par un ou plusieurs chœurs lors de leurs périples. En 1991, en Russie, nous avons été accueillis par le chœur de Tver et en 2000 en Slovénie par le chœur du collège Danilo Lokar d’ Ajdovscina. Une forte amitié s’est créée avec ces deux chœurs, il était donc logique de les recevoir à ce premier festival.
Le Choir of New College d’Oxford est pour moi, chef de chœur, la référence absolue musicale et pédagogique actuellement. J’ai eu la chance de réaliser un stage d’étude au sein de ce chœur et j’ai été subjugué par ces enfants. Il nous fallait une tête d’affiche pour notre festival, c’était l’occasion de les accueillir, d’autant que depuis leur création il y a 630 ans ils ne sont jamais venus à Besançon et que c’est probablement le dernier concert en France de leur chef Edward Higginbottom directeur musical depuis 1976, puisqu’il prendra sa retraite en juillet.
La dimension internationale du festival permet d’accueillir une variété de styles et de traditions vocales exceptionnelle et de prouver que les enfants ont un potentiel immense si on sait le faire fructifier. » 
 

Pourquoi avoir choisi de proposer des concerts également hors-Besançon ?

 
JG : « Les chœurs russe et slovène seront logés pendant le festival par des familles demeurant sur les secteurs de Franois et de Baume-les-Dames d’où sont originaires certains de nos choristes (la chorale des Enfants de l’Espoir est un chœur bisontin mais nos choristes proviennent de 15 communes du Doubs et du Jura). Il nous a paru normal que chaque choeur donne un concert sur son lieu d’hébergement en remerciement. Cela permettra à un plus large public d’avoir accès à ce festival. J’en profite pour remercier toutes les familles qui vont accueillir les jeunes choristes russes, slovènes et anglais. »
 

Hormis les concerts, est-il prévu des échanges durant ces quatre jours entre les chanteurs des Enfants de l’Espoir et les choristes étrangers ?

 
JG : « Le choeur des Enfants de l’Espoir participe bien évidemment à l’ensemble des prestations ! Visites et jeux de piste au cours desquels les choristes seront mélangés par petits groupes sont au programme. Les enfants devront se débrouiller pour communiquer malgré la barrière des langues, un beau challenge à relever ! Enfin le choix d’héberger les choeurs en familles d’accueil est délibéré afin de provoquer un échange et parfois de lier des amitiés qui perdurent. » 
 

Envisagez-vous d’organiser ce festival tous les ans ?

 
JG : « Non, un festival annuel demanderait un travail beaucoup trop lourd pour une petite structure telle que la notre. Malgré le soutien de notre partenaire principal et l’aide des collectivités, nous ne pouvons pas encore nous permettre une telle régularité. Nous espérons le reconduire en 2016 puis garder cette périodicité de 2 ans (au printemps). Cela dépendra du bilan de cette édition tant financier qu’en terme de réussite et de satisfaction du public. Des réservations nous arrivent de toute la France et de l’étranger pour le 3 mai, c’est très motivant ! »
 

Hormis ce festival, quelle est l’actualité des Enfants de l’Espoir cette année ?

 
JG : « Les EDE poursuivront l’année avec cinq autres représentations en mai et juin, dont leur traditionnel concert de fin d’année (à l’église Saint-Louis de Montrapon le 20 juin), puis enchaîneront sur une tournée dans le sud-ouest et le pays basque français et espagnol. »
A la rentrée prochaine nous ferons une grande action de promotion de notre dernier CD de Noël qui a rencontré un grand succès en décembre 2013.
 
Tout le programme dans notre agenda ci-dessous.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Ce dimanche, venez visiter librement la préfecture de Besançon !

Ce dimanche, venez visiter librement la préfecture de Besançon !

Ouverte ce week-end pour les Journées du patrimoine, la Préfecture du Doubs à Besançon pourra désormais également être visitée certains autres jours de l'année, en visite libre ! Dont ce dimanche 22 septembre, de 14h à 17h. Pour accompagner les citoyens dans leur déambulation, une application a été spécialement mise en place…

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.57
ciel dégagé
le 20/09 à 12h00
Vent
6.19 m/s
Pression
1021.72 hPa
Humidité
41 %

Sondage