Des étudiants du lycée Victor Hugo en stage de cohésion à la BA 116 de Luxeuil

Publié le 27/09/2015 - 08:45
Mis à jour le 27/09/2015 - 09:52

Dans le cadre des liens établis entre l’Éducation Nationale et l’armée, les étudiants de première année du BTS Systèmes Numériques du lycée Victor Hugo de Besançon ont été accueillis le mercredi 23 septembre sur la BA116 de Luxeuil-les-bains  pour suivre un stage de cohésion.

2015a116_159_03_0257-2.jpg
Les étudiants du lycée Victor HUGO, diplôme en main, prêt pour le retour

Objectifs du stage : renforcer les liens entre les étudiants, créer un groupe classe cohérent et consolider l’esprit d’équipe afin qu’au niveau des projets collectifsr, le travail soit participatif et orienté vers la réussite.

Après un accueil par le Colonel Jean-Jacques Mailhol, commandant de la base, les étudiants se sont dirigés vers la piste d’audace où tyrolienne et autres parcours physiques les attendaient. Encadrés par des animateurs sportifs et des cadres militaires les étudiants se sont exercés sur les équipements qu’utilisent les commandos de la base. 

Après le repas au mess, les étudiants ont pu visiter la tour de contrôle et prendre conscience de l’importance de l’électronique dans la gestion des avions. Radar, échange avec les pilotes et la tour, suivi des avions dans le rayon du contrôle de la base, à chaque instant, le futur métier des étudiants est mis en avant.

Retour aux activités physique avec le jeu du Kin-Ball ou la cohésion du groupe et le relationnel joue un rôle important pour atteindre l’objectif. Le bivouac du soir avec ration de combat a permis à tous de prendre un repos réparateur.

Le lendemain, les étudiants sont repartis sur des activités physiques comme un « jungle-raid » où, là encore, l’esprit de cohésion est nécessaire pour gagner l’aventure. L’échange avec le pilote de mirage a permis ensuite d’aborder à la fois la haute technicité de l’appareil, la mise en œuvre de l’électronique communicante mais également le rôle humain et responsable de l’aviateur. Les professeurs du lycée Victor Hugo, M. Gyuran en Maths ; M. Daloz en Électronique, ont pu accompagner  les étudiants durant toutes ces activités.

De retour au lycée vendredi matin et malgré les courbatures de certains, chacun a pu raconter son vécu. Tous se félicitent d’avoir participé à ce stage, fiers d’exhiber le diplôme obtenu à la fin de la session. Cette expérience, unique en France, pourra être renouvelée l’année prochaine.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Confinement et rentrée scolaire : « Nous sommes dans le flou total »

Dans un communiqué de ce jeudi 29 octobre, le syndicat Snuipp-FSU du Doubs réagit suite à l'annonce d'un nouveau confinement à partir de ce soir minuit tout en gardant les établissements scolaires ouverts. Même s'il est nécessaire que les élèves se rendent en classe, le syndicat demande à ce que "le maintien de l’ouverture des écoles soit accompagné d’un protocole réellement adapté à la situation sanitaire actuelle et des moyens nécessaires à sa mise en oeuvre".

La Présidente de Région « pour » l’ouverture des écoles mais inquiète pour l’avenir des entreprises…

Marie-Guite Dufay, la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté a souhaité réagir  face aux mesures prises par le gouvernement ce mercredi 29 octobre 2020. Si elle salue la décision de maintenir ouvertes les écoles, elle s'inquiète toutefois de l'avenir des TPE...

Prévention des violences et sensibilisation des enfants sur les temps périscolaires et extra-scolaires : appel à projets

Dans le cadre du plan de lutte contre les violences faites aux enfants, lancé en novembre 2019 par Adrien Taquet, secrétaire d’État chargé de l’Enfance et des Familles, les ministères des Solidarités et de la Santé et de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports lancent un appel à projet portant sur la prévention des violences et la sensibilisation des enfants sur les temps périscolaires et extra-scolaires. La date limite d’envoi des projets est fixée au 15 janvier 2021.

Hommage à Samuel Paty au lycée Pergaud de Besancon : « Assassiner un professeur touche le coeur même de notre république, notre démocratie, notre laïcité… »

Enseignants, personnels, élèves, parents. Plus de 250 personnes de l'ensemble de la communauté éducative se sont réunies ce mercredi 21 octobre 2020 dans la cour du lycée Pergaud à Besançon pour rendre hommage au professeur d'histoire-géographie tué vendredi dernier près de son collège à Conflans-Sainte-Honorine.

Enseignant décapité à Conflans : « Nous avons décidé qu’il fallait faire système autour de l’école » (A. Vignot)

Anne Vignot, la maire de Besançon, accompagné de Abdel Ghezali, 1er adjoint, ont souhaité faire part de leur tristesse ce 19 octobre 2020 suite à l'assassinat de Samuel Paty, enseignant à Conflans. Ils ont notamment évoqué plusieurs dispositifs sur lesquels ils travaillent comme des "assises de l'histoire des religions"...

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.27
couvert
le 30/10 à 0h00
Vent
1.99 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
96 %

Sondage