Les étudiants en Staps de Besançon en ont « marre de la galère »

Publié le 19/09/2017 - 15:45
Mis à jour le 20/09/2017 - 08:50

Une soixantaine d'étudiants en Staps en "ont marre" ce mardi 19 septembre 2017 à Besançon. Ils s'étaient donné rendez-vous à la gare Viotte pour rejoindre la Direction Régionale et Départementale Jeunesse, Sport et Cohésion Sociale de Bourgogne-Franche-Comté.

staps manif film from maCommune.info on Vimeo.

PUBLICITÉ

Plusieurs points semblent inquiéter les étudiants. Le premier est celui du « manque de reconnaissance des formations », nous explique Angèle, présidente de l’association d’étudiant Staps Besançon. Le manque de budget est le deuxième point important relevé par l’étudiante de 20 ans « il y a un mauvais fléchage du budget. Nous avons un amphithéâtre avec 120 places alors que les licences en première année sont 600″.

Un autre étudiant en première année s’inquiète du « manque d’heure de cours. Parfois,  nous devons consulter seul les cours en ligne. C’est vraiment compliqué », explique-t-il.

Le cortège rejoint la Direction Régionale et Départementale Jeunesse, Sport et Cohésion Sociale de Bourgogne-Franche-Comté puis le Rectorat et enfin la maison de l’université.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

"Non à l'amendement Grosperrin" • Mardi 14 mai 2019 le syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (affilié FSU) organise une assemblée générale à partir 18h suivi d'un apéro revendicatif devant la permanence du sénateur LR Jacques Grosperrin au 34 rue Bersot à Besançon.

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Le quartier de Planoise à Besançon fait partie des 80 territoires « prioritaires » sélectionnés pour accueillir un dispositif « cité éducative ». Ce dernier servira à coordonner les services d'Etat, les collectivités, les associations et les habitants pour accompagner l'enfant de 3 à 25 ans autour du cadre scolaire. Une enveloppe de 100 millions d'euros sur trois ans sera débloquée pour aider les collectivités dans leurs démarches.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.04
légère pluie
le 20/05 à 12h00
Vent
3.74 m/s
Pression
1009.41 hPa
Humidité
93 %

Sondage