Alerte Témoin

Les femmes cadres gagnent 19% de moins que les hommes

Publié le 08/06/2010 - 19:02
Mis à jour le 08/06/2010 - 19:02

En 2007, les femmes de la région perçoivent en moyenne un salaire annuel inférieur de 25% à celui des hommes. Les caractéristiques de l’emploi féminin expliquent en partie cet écart, selon l'INSEE. En effet, les femmes travaillent plus fréquemment à temps partiel et sont plus souvent employées.

A temps complet, une femme gagne 18% de moins qu’un homme, tandis que l’écart est quasiment nul en situation de temps partiel. Toutes choses étant égales par ailleurs, une femme gagne 9% de moins qu’un homme. À temps complet et à catégorie sociale égale, l’écart de salaire le plus important se trouve chez les cadres.

Une femme gagne 19% de moins qu’un homme dans cette catégorie d’emploi alors que chez les employés, la différence n’est que de 3%. Ces écarts de salaire conduisent aussi à plus de précarité chez les femmes.

Parmi les salariés touchant un bas salaire, 60% sont des femmes. Or ces dernières ne représentent que 45% des salariés.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     31.04
    ciel dégagé
    le 08/08 à 15h00
    Vent
    2.2 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    39 %

    Sondage