Les gens du voyage pourront bientôt s'installer sur une nouvelle aire du Grand Besançon

Publié le 16/05/2017 - 14:30
Mis à jour le 16/05/2017 - 18:06

Cette année 2017, une aire de grand passage provisoire de 4 hectares pouvant accueillir 100 à 300 caravanes, sera mise en service à Chaudefontaine dès le mois de mai qui sera ouverte jusqu'au 30 septembre. Elle sera exclusivement réservée à l'accueil des gens du voyage. Cette nouvelle aire sera soumis au vote lors du conseil du Grand Besançon le 18 mai.

img_20140616_175019.jpg
Les caravanes installées à Pouilley-les-Vignes ©Alerte témoin - V.H
PUBLICITÉ

Depuis 2002, le Grand Besanc?on est compe?tent pour la re?alisation, l‘ame?nagement et la gestion des e?quipements de?die?s a? l’accueil des Gens du voyage.

Depuis le 1er janvier 2016, le Grand Besanc?on n’est plus conforme au Sche?ma de?partemental pour l’accueil et l’habitat des Gens du voyage (2013-2018). Ce qui implique la perte de sa pre?rogative consistant a? recourir a? une proce?dure administrative spe?cifique (saisine directe du Pre?fet) pour faire e?vacuer des caravanes en stationnement illicite.

Dans ce contexte, et comme chaque anne?e, une importante organisation est mise en place pour assurer l’accueil de ces groupes dans les meilleures conditions. 

L’été, une période de déplacements importants pour les gens du voyage 

Chaque anne?e, d’avril a? septembre, les gens du voyage se de?placent en grands groupes a? l’occasion des rassemblements traditionnels (missions e?vange?listes par exemple) ou occasionnels (pour des raisons familiales ou professionnelles).

Par principe, a? l’e?chelle nationale, les aires de grand passage sont destine?es a? re?pondre aux besoins de ce type de de?placement. Elles sont re?serve?es aux grands rassemblements (de 50 a? 200 caravanes), sur une pe?riode de 1 a? 3 semaines.

Or, chaque anne?e, des stationnements illicites sont constate?s. Afin d’anticiper voire d’e?viter ce genre d’incident, le Grand Besanc?on met en place une importante organisation, en amont et a? l’arrive?e des groupes annonce?s sur le territoire. 

Où peuvent stationner les caravanes ? 

Le Grand Besanc?on, dans l’exercice de sa compe?tence, ge?re l’aire de Thise adapte?e a? l’accueil des grands groupes. Elle est ouverte aux usagers du 15 avril au 30 septembre. D’une superficie moyenne de 2 hectares, elle peut accueillir de manie?re simultane?e environ 90 caravanes et un maximum de 60 caravanes si un groupe souhaite monter un chapiteau. 

Une nouvelle aire à Chaudefontaine

Cette anne?e, une aire de grand passage provisoire de 4 hectares sera mise en service a? Chaudefontaine de?s le mois de mai. Ce site sera e?galement ouvert jusqu’au 30 septembre et sera exclusivement re?serve? a? l’accueil des gens du voyage (100 a? 300 caravanes). L’ouverture de l’aire de Chaudefontaine rentre dans le cadre du sche?ma de?partemental d’accueil des Gens du voyage et re?pond aux obligations du Grand Besanc?on dans ce domaine.

Le terrain mis a? disposition sur cette commune est une aire provisoire, le temps ne?cessaire a? la re?alisation d’un autre ame?nagement dans l’agglome?ration (d’ici un a? deux ans) ; ce terrain qui appartient a? la CAGB ayant vocation a? devenir une zone d’activite?s. 

Un calendrier prévisionnel des passages 

Chaque anne?e, l’association Action Grand Passage (AGP) e?manant de l’Association Sociale Nationale Internationale Tzigane (ASNIT) coordonne les mouvements de caravanes en adressant aux pre?fectures et collectivite?s compe?tentes les demandes de stationnement temporaire des groupes.

Elle tente d’organiser une programmation des occupations afin d’e?viter des demandes simultane?es de stationnement sur les terrains ou des stationnements illicites.

Le re?glement inte?rieur de l’aire de Thise pre?voit que les voyageurs de?sireux de se?journer sur cette aire sont tenus de formuler une demande de stationnement e?crite aupre?s du Grand Besanc?on ou du gestionnaire de ses e?quipements.

Toutefois, le Grand Besançon souligne qu’il est « souvent difficile d’anticiper les mouvements en pe?riode estivale et d’e?viter des installations illicites car celles-ci ne sont pas toujours lie?es a? un manque d’e?quipement d’accueil mais a? l’organisation me?me des groupes qui fusionnent au fil de leur pe?riple, changent d’itine?raire ou prolongent leur halte sur un territoire. »

Par ailleurs, des conditions me?te?orologiques difficiles, rendant les terrains tre?s humides et donc impraticables pour les caravanes, peuvent e?galement troubler les itine?raires des groupes. Pour ces raisons, en complément du planning prévisionnel, le gestionnaire des aires du Grand Besançon prend contact avec chaque responsable des groupes prévus 10 jours avant leur arrivée afin de s’assurer de la venue du groupe, de sa composition et de son intention de séjourner sur les équipements spécifiques.

Pour 2017, le Grand Besançon a enregistré au total et jusqu’à présent 13 demandes de stationnement.

Info +

Cette organisation se fait en partenariat avec la Pre?fecture du Doubs et le gestionnaire des aires d’accueil, la socie?te? L’HACIENDA, dans le cadre du marche? public de prestation de service conclu avec le Grand Besanc?on.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Avocats, médecins et paramédicaux, pilotes, hôtesses et stewards... Après la RATP vendredi, des professions "qui n'ont pas l'habitude de manifester" descendent dans la rue ce lundi 16 septembre 2019 pour défendre leurs "régimes autonomes" de retraite contre le "système universel" voulu par l'exécutif. Une trentaine d'avocats bisontins sont montés à la capitale pour manifester...

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

"Je suis loin d'être aux 35 heures. La mairie c'est tout le temps", déclare Adrien Pellegrini (LR), constructeur immobilier de 40 ans et maire de La Longeville (Doubs) depuis 2014. Cette commune boisée de 800 habitants, qui compte neuf fermes laitières et de nombreux travailleurs frontaliers, est située dans le Jura, près de la frontière suisse.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.86
ciel dégagé
le 19/09 à 0h00
Vent
2.85 m/s
Pression
1023.77 hPa
Humidité
67 %

Sondage