Les interdictions à l'occasion des fêtes de fin d'année

Publié le 31/12/2014 - 08:38
Mis à jour le 15/04/2019 - 17:29

Comme chaque fin d'année, la préfecture du Doubs annonce les interdictions dans plusieurs domaines en particulier entre le 30 décembre et le 1er janvier. Elles concernent la vente de carburant, l'utilisation de feux d'artifice et la vente de boissons alcoolisées. 

capture_decran_2013-12-31_a_11.57.46.png
Panneau d'interdiction
PUBLICITÉ

Interdiction de distribution d’achat et de vente à emporter de carburants 

À compter du 31 de?cembre 2014 a? 8 heures et jusqu’au 1er janvier 2015 a? 6 heures sur l’ensemble du territoire de?partemental, la distribution, la vente et l’achat de carburants sont interdits dans tout re?cipient transportable, sauf ne?cessite? du?ment justifie?e par le client et ve?rifie?e, en tant que de besoin, avec le concours des services de police et de gendarmerie locaux. Les de?taillants, ge?rants et exploitants de stations-service, notamment de celles qui disposent d’appareils automatise?s permettant la distribution de carburants, doivent prendre les dispositions ne?cessaires pour faire respecter cette interdiction. 

Utilisation de feux d’artifice de divertissement

Toute cession, utilisation d’artifices de divertissement des cate?gories K2, K3, K4 ou C2, C3, C4, est interdite dans le de?partement du Doubs dans tous les lieux de rassemblement, sur la voie publique ou en direction de la voie publique, du 30 de?cembre 2014 0h00 au 1er janvier 2015 inclus.

Toutefois et par de?rogation aux mesures pre?ce?dentes, la vente aux seules personnes titulaires du certificat de qualification ou d’un agre?ment de?livre? par le pre?fet, pre?vu aux articles 5 et 6 du de?cret 2010-580 du 31 mai 2010 susvise? et l’utilisation par celles-ci, des artifices mentionne?s a? l’article 28 du de?cret 2010-455 du 4 mai 2010, demeurent autorise?es pendant cette pe?riode. Seuls les artifices de groupe C1 peuvent e?tre acquis librement par les mineurs de plus de 12 ans. 

Interdiction de vente de boissons alcoolisées à emporter

Toute vente de boissons alcoolise?es est interdite, de 20 heures le 31 de?cembre 2014 a? 6 heures le 1er janvier 2015, dans les e?tablissements pratiquant la vente de boissons alcoolise?es a? emporter situe?s dans les communes suivantes :

  • Audincourt
  • Besançon
  • Bethoncourt
  • Etupes
  • Exincourt
  • Les Fins
  • Grand-Charmont
  • Montbéliard
  • Nommay
  • Pontarlier
  • Seloncourt
  • Sochaux
  • Taillecourt
  • Le Valdahon
  • Valentigney
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Ce mardi 15 octobre 2019, un collectif de 90 personnalités, dont l'acteur Omar Sy, demande "urgemment" à Emmanuel Macron de condamner "l'agression" dont a été victime la femme voilée prise à partie par un élu RN alors qu'elle accompagnait une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.31
forte pluie
le 19/10 à 18h00
Vent
0.83 m/s
Pression
1007.51 hPa
Humidité
98 %

Sondage