Alerte Témoin

Les intermittents reprennent le chemin de la mobilisation à Besançon...

Publié le 24/09/2014 - 14:37
Mis à jour le 17/04/2019 - 14:13

Une cinquantaine d'intermittents du spectacle et soutiens au mouvement se sont rassemblés ce mercredi 24 septembre 2014 autour d'un pique-nique de rentrée place Granvelle à Besançon. Objectif : annoncer le retour de la mobilisation de la coordination des intermittents et précaires (CIP) avant une mobilisation générale prévue le 1er octobre prochain. 

photo_2.jpg
Pique-nique de rentrée du CIP place Granvelle ©Alexane Alfaro

Pour les intermittents du spectacle, les accords du 22 mars ont été mis en application le 1er juillet dernier. En revanche, ils seront mis en application mercrdi 1er octobre pour l'ensemble des demandeurs d'emploi, les salariés, les retraités, exceptés les fonctionnaires.

Mercredi 1er octobre est une journée d'action nationale et de grève. "Aujourd'hui, on a voulu faire un pique-nique pour changer de nos assemblées générales hebdomadaires pour réunir un peu plus de gens et expliquer à la population qui ne sont pas que les intermittents qui sont concernés mais que ce sont eux qui vont prendre cher partir du 1er octobre et donc, de les mobiliser." Nous explique Yann.

Pas facile de rassembler des personnes d'autres métiers, des demandeurs d'emploi ou des retraités. C'est pourquoi les intermittents se proposent d'expliquer l'application des accords du 22 mars, aux passants. "Maintenant que les demandeurs d'emploi vont se rendre compte de tous les changements qui vont s'opérer, ça va clairement les mobiliser contre ce gros sac de saloperies que sont ces accords", nous confie Yann.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura ce mardi

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.

General Electric promet des embauches en France dans l’éolien en mer

General Electric continuera à embaucher en France sur ses trois sites dédiés à l'éolien en mer, a assuré mardi le président de GE Renewable Energy Jérôme Pécresse, qui vise un total de 1 400 emplois d'ici à la fin 2021 alors que 753 postes seraient supprimés selon des sources syndicales, à Villeurbanne ou encore Belfort.

Manifestation : 200 personnes dans les rues de Besançon ce samedi

Mise à jour • Le syndicat Force Ouvrière Conseil régional avait appelé à manifester ce samedi 12 septembre 2020 à Besançon et à faire grève le 17 septembre pour "revendiquer un société plus juste et bienveillante" dans le cadre de la crise sanitaire. Le cortège a été rejoint par des Gilets Jaunes et le collectif de la Vigie des Vaites.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.31
pluie modérée
le 28/09 à 18h00
Vent
3.83 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
98 %

Sondage