Les motards vrombissent contre l'instauration d'un contrôle technique en 2022

Publié le 10/04/2021 - 19:04
Mis à jour le 11/04/2021 - 09:25

500 à Besançon, 500 à Dijon, environ 200 à Lons-le-Saunier : les motards sont en colère et ils l'ont fait entendre ce samedi 10 avril 2021 en Bourgogne-Franche-Comté.

A l'appel de la Fédération française des Motards en colère (FFMC), de nombreux motards se sont mobilisés partout en France et dans la région contre l'instauration d'un contrôle technique prévu à partir de janvier 2022 pour les deux et trois-roues motorisés selon les directives de la Commission Européenne dans le but d'améliorer la sécurité.

Une mesure inutile selon les motards qui fustigent le lobbying de la société allemande Dekra  de contrôle technique auprès de l'Europe. La FFMC déclare que seulement 0.3% des accidents de deux-roues motorisés sont causés par une défaillance technique. Un contrôle technique périodique ne viendrait pas régler le problème d'une crevaison ou d'un problème d'éclairage qui peut arriver sans prévenir.

En février dernier, les motards s'étaient déjà mobilisés pour réclamer la légalisation de la circulation interfile en expérimentation dans 11 départements depuis 2016, mais qui est interdite depuis le 1er février.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Un don alimentaire de 14.000 euros à destination des étudiants

En partenariat avec le Secours populaire français, la fédération des étudiants de Franche-Comté (BAF) et l’hôtel Mercure de Besançon, le Conseil régional de l’Ordre des Experts-Comptables de Bourgogne-Franche-Comté a lancé l'initiative du "panier solidaire étudiant". Ce 7 mai 2021, ils ont procédé à une première distribution…

Intermittents et précaires : 470 personnes mobilisées ce vendredi à Besançon (chiffres officiels)

Mise à jour •

Plusieurs syndicats et la Coordination intermittents et précaires (CIP) de Franche-Comté avaient appelé à manifester ce vendredi 23 avril 2021 pour l'abandon de la réforme de l'assurance chômage. Un cortège s'est formé à 09h30 place de la Révolution à Besançon. Il s'est ensuite rendu Grande Rue pour rejoindre la Préfecture.