Le prochain championnat de France de cyclo-cross à Besançon ?

Publié le 19/03/2018 - 17:33
Mis à jour le 22/03/2018 - 08:59

La ville de Besançon pourrait bien recevoir le prochain championnat de France de cyclo-cross au mois de janvier 2019 sur le site de La Malcombe. Rien n'est encore joué puisque Flamanville se porte aussi candidate. Verdict dans une quinzaine de jours…

Championnat de France de cyclo-cross from maCommune.info on Vimeo.

dsc_3673.jpg
© Hélène Loget
PUBLICITÉ

Besançon n’en est pas à son coup d’essai. En 2016, la ville avait déjà accueilli les championnats de France de cyclo-cross. Elle aimerait d’ailleurs renouveler l’expérience : « Nous aimerions réitérer cette opération. Cela avait été un succès en 2016 », souligne Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon.

« 2018 et une année de la culture et 2019 sera une année du sport », poursuit-il en évoquant l’ouverture de la zone d’escalade du gymnase Léo Lagrange ou encore la réouverture après rénovation de la piscine de Chalezeule.

Une belle fin de carrière pour Francis Mourey

Avec neuf titres de champion de France de cyclo-cross à son actif, le Franc-Comtois Francis Mourey effectuera sa dernière saison en 2019 : « Cela serait une belle fin de carrière pour Francis Mourey. Nous avons un engagement moral vis-à-vis de lui pour s’être autant impliqué« , explique Pascal Orlandi, président de l’amicale cycliste.

Un championnat qui a un coût

Accueillir un tel championnat a bien sûr un coût. Cette opération pourrait s’élever à 200.000 euros soit 40.000 euros de plus qu’en 2016. « La fédération a traité avec des télévisions pour diffuser le championnat de France de Cyclo-cross et tout cela implique des coûts de production élevés », précise souligne Pascal Orlandi qui note une augmentation notable de 40.000 euros par rapport à 2016. « Les frais de participation devraient être pris par la fédération et non l’organisateur. Nous sommes des personnes bénévoles qui travaillons à côté. Au départ nous étions parti sur le même montant d’aides de subventions ».

La ville ainsi que des partenaires privés aideront notamment en partie l’évènement : « La ville aidera par la mise à disposition de ses installations, et par le versement d’une certaine somme « , précise le maire de Besançon. « Nous pourrons aussi espérer que nos partenaires institutionnels seront à nos côtés comme le Département, la Région. On les sollicitera », assure-t-il. « Nous mobiliserons les moyens techniques et technologiques et l’on a déjà l’expérience d’un championnat de France et c’est un hommage que l’on veut rendre à Francis Mourey ». En plus de ces aides financières, une participation entre 10 et 12 euros sera demandée pour l’entrée sur le site.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Après l’automne, l’hiver et la neige, avec décathlon

Après l’automne, l’hiver et la neige, avec décathlon

Publi-infos • Rien de plus féérique que parcourir des sentiers recouverts de neige?! La randonnée sur neige est le meilleur moyen de profiter d’une nature belle et parfois spectaculaire. Pour ce faire, l’équipe de concepteurs « Quechua Randonnée Neige » de Décathlon travaille au quotidien pour mettre au point des produits pensés et conçus pour vos sorties en hiver.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.31
forte pluie
le 19/10 à 18h00
Vent
0.83 m/s
Pression
1007.51 hPa
Humidité
98 %

Sondage