L'étude payante à Arènes: retour sur les faits...

Publié le 06/02/2010 - 17:19
Mis à jour le 06/02/2010 - 17:19

Courant 2009, un nouveau système de garderie a été mis en place à l’école publique d’Arènes. Les parents ont été informés au mois de mars que leurs enfants ne bénéficiaient plus de l’étude du soir traditionnelle mais d’animations encadrées par les Francas.

Deux réunions ont été organisées, en mars et en juin 2009 : lors de ces réunions, les parents ont manifesté leur désir de voir l'étude traditionnelle GRATUITE rétablie. Il leur a été répondu que ce n'était pas possible, que l'étude serait dorénavant prise en charge par les Francas, et qu'elle serait payante.

Pour faire taire les parents, il leur a été affirmé que la Ville de Besançon n'avait pas le choix, et que de toutes façons le système serait obligatoirement étendu à toutes les écoles de la ville dès la rentrée. Beaucoup d'assertions autoritaires, et peu d'écoute. Le mécontentement des parents devant l'attitude des services de l'éducation était grandissant.

Passent les vacances d'été...  A la rentrée, l'inscription au CLAE (le centre de loisir géré par les Francas et qui vient en remplacement abusif de l'étude traditionnelle) devient obligatoire... ou alors, pas de garderie du soir. Certains parents refusent et décident de faire rentrer leurs enfants à la maison à la sortie des classes.

D'autres, acculés par leurs contraintes professionnelles inscrivent tout de même leurs enfants, assurés par la Direction de l'éducation que le système est incontournable et étendu à toutes les écoles de Besançon. Le premier trimestre permet de constater plusieurs choses :
1/ Battant, quartier populaire, est le seul à subir le système CLAE sans le moindre choix possible.

2/ Les parents de Battant ( majoritairement CSP ++ comme tout le monde le sait...) sont donc les seuls de toute la ville à recevoir en décembre une facture pour l'étude du soir ("Joyeux Noël les enfants ! : cette année on vous offre l'étude du soir !")

3/ Le service en lui-même est catastrophique : non seulement les devoirs ne sont pas faits, mais certains enfants se plaignent également de mauvais traitements : langage ordurier et insultes de la part de certains animateurs, privations de nourriture, punitions collectives etc...

Confrontés aux accusations des enfants par certains parents, les Francas les réfutent ... LES PARENTS DE BATTANT REFUSENT D ETRE LES SEULS A PAYER L ETUDE DU SOIR POUR LEURS ENFANTS et exigent le retour immédiat à l'étude gratuite, éventuellement assortie d'animations AU CHOIX !

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Bourgogne-Franche-Comté : les étudiants récompensés pour leur engagement

Jeudi 24 novembre s’est déroulée la remise des prix des 1ères Olympiades du développement durable de Bourgogne-Franche-Comté. Elles avaient pour objectif de sensibiliser les étudiants au développement durable et à la transition écologique, et de leur montrer qu’on peut agir au quotidien et adopter des gestes répondant aux enjeux climatiques.

Franche-Comté : ils offrent des livres dans les maternités pour sensibiliser sur le développement du langage

L’Association franc-comtoise pour la prévention en orthophonie (AFCPO) organise l'action nationale "1 bébé 1 livre" dans les maternités de Franche-Comté. Cette dernière bénéficie du haut patronage du ministère de la Culture et du ministère de la Santé et s’inscrit dans la lutte contre l’illettrisme.

L’université de Bourgogne – Franche-Comté s’intéresse à la vie de ses 80.000 étudiant(e)s…

Jusqu’au 15 novembre 2022, l’université de Bourgogne Franche-Comté lance une vaste enquête par mail auprès de plus 80.000 étudiants post-bac de la région. Objectif : connaître leurs conditions et habitudes de vie durant leurs études en Bourgogne-Franche-Comté pour proposer un diagnostic et guider les futures décisions dans la mise en œuvre d’actions favorables à la réussite étudiante. Les résultats seront communiqués en février 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.43
nuageux
le 02/12 à 15h00
Vent
1.49 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
80 %