L'étude payante à Arènes: retour sur les faits...

Publié le 06/02/2010 - 17:19
Mis à jour le 06/02/2010 - 17:19

Courant 2009, un nouveau système de garderie a été mis en place à l’école publique d’Arènes. Les parents ont été informés au mois de mars que leurs enfants ne bénéficiaient plus de l’étude du soir traditionnelle mais d’animations encadrées par les Francas.

Deux réunions ont été organisées, en mars et en juin 2009 : lors de ces réunions, les parents ont manifesté leur désir de voir l'étude traditionnelle GRATUITE rétablie. Il leur a été répondu que ce n'était pas possible, que l'étude serait dorénavant prise en charge par les Francas, et qu'elle serait payante.

Pour faire taire les parents, il leur a été affirmé que la Ville de Besançon n'avait pas le choix, et que de toutes façons le système serait obligatoirement étendu à toutes les écoles de la ville dès la rentrée. Beaucoup d'assertions autoritaires, et peu d'écoute. Le mécontentement des parents devant l'attitude des services de l'éducation était grandissant.

Passent les vacances d'été...  A la rentrée, l'inscription au CLAE (le centre de loisir géré par les Francas et qui vient en remplacement abusif de l'étude traditionnelle) devient obligatoire... ou alors, pas de garderie du soir. Certains parents refusent et décident de faire rentrer leurs enfants à la maison à la sortie des classes.

D'autres, acculés par leurs contraintes professionnelles inscrivent tout de même leurs enfants, assurés par la Direction de l'éducation que le système est incontournable et étendu à toutes les écoles de Besançon. Le premier trimestre permet de constater plusieurs choses :
1/ Battant, quartier populaire, est le seul à subir le système CLAE sans le moindre choix possible.

2/ Les parents de Battant ( majoritairement CSP ++ comme tout le monde le sait...) sont donc les seuls de toute la ville à recevoir en décembre une facture pour l'étude du soir ("Joyeux Noël les enfants ! : cette année on vous offre l'étude du soir !")

3/ Le service en lui-même est catastrophique : non seulement les devoirs ne sont pas faits, mais certains enfants se plaignent également de mauvais traitements : langage ordurier et insultes de la part de certains animateurs, privations de nourriture, punitions collectives etc...

Confrontés aux accusations des enfants par certains parents, les Francas les réfutent ... LES PARENTS DE BATTANT REFUSENT D ETRE LES SEULS A PAYER L ETUDE DU SOIR POUR LEURS ENFANTS et exigent le retour immédiat à l'étude gratuite, éventuellement assortie d'animations AU CHOIX !

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Gabriel Attal appelle la Nation à se mobiliser contre la violence des jeunes

+ Nouvelles mesures • "Mobilisation générale" et "sursaut d'autorité", Gabriel Attal a promis une réponse rapide de son gouvernement, avant l'été, à l'"addiction à la violence" d'une partie de la jeunesse, lors d'un déplacement jeudi 18 avril 2024 dans la ville de Viry-Châtillon (Essonne) pour son centième jour à Matignon.

La CCI Saône Doubs encourage les entreprises locales à prendre des élèves secondes en stage

La Chambre des Commerces et de l'Industrie Saône - Doubs propose aux entreprises du territoire d'envoyer par le biais du site 1jeune1solution des offres de stage pour la période du 17 au 28 juin. Cette plateforme permet de répertorier les offres des entreprises, associations ou d'autres organismes où les élèves peuvent candidater.

Une quarantaine d’élèves du lycée Pergaud en voyage à Espagne…

Quarante-neuf élèves du lycée Pergaud de Besançon ont participé à un voyage culturel et linguistique à Valencia en Espagne du 7 au 12 avril 2024. Les élèves émanant de la section européenne espagnol et des classes technologiques ST2S, ont été accompagnés par leurs professeures Mesdames Mougenot, Lallemand, Jeanningros et Ferreira-Lopes.

Une vingtaine d’écoles bisontines reçoivent un arbre jumeau de la place de la Révolution

Dans le cadre de la végétalisation de la place de la Révolution, la Ville de Besançon a organisé jeudi 11 avril 2024 une cérémonie avec 476 enfants issus de 21 écoles bisontines. Un arbre, ayant son jumeau place de la Révolution, est ainsi remis à chaque école. Ils seront plantés à l’automne prochain.

Partiel blanc pour les premières années de médecine...

Comme chaque année, le Tutorat Santé Besançon organise un examen classant blanc le 4 mai pour les Pass (Parcours accès santé spécifique) et l’après-midi du 3 mai pour les Las (Licence à accès santé). Cet évènement, plus communément appelé “partiel blanc”, totalement gratuit et accessible à tous, se déroulera dans les locaux de la faculté de médecine.

Réforme du “choc des savoirs” : le Snes-FSU dénonce un “tri social” des élèves

Les syndicats Snes-Fsu et Sud Éducation, accompagnés de quelques enseignants, se sont mobilisés mardi 2 avril 2024 devant le rectorat de Besançon afin de s’opposer à la réforme du "choc des savoirs" annoncée par Gabriel Attal lorsqu’il était ministre de l’Éducation nationale.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.2
partiellement nuageux
le 20/04 à 3h00
Vent
1.07 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
99 %