Ligue 1 : Galtier savait "que ce serait difficile" contre Dijon

Publié le 01/12/2019 - 09:05
Mis à jour le 01/12/2019 - 09:00

Christophe Galtier (entraîneur de Lille, après la victoire 1-0 face à Dijon) : "J'ai trouvé notre première période intéressante, on a concédé très peu de situations, joué vers l'avant et avec une assez bonne maîtrise. On a commencé à piquer du nez à la 60e minute mais il est quelquefois bon de gagner de cette manière-là. Il y a eu beaucoup de solidarité et un bloc équipe intéressant mais, en deuxième période, on a concédé des situations qui auraient pu être très dangereuses, tout en exploitant mal les nôtres. Mais je ne m'attendais pas à voir l'équipe écraser l'adversaire, je savais que ce serait difficile avec l'enchaînement des matches. Notre saison peut être intéressante si, offensivement, j'arrive à créer des liens forts entre les uns et les autres dans le jeu combiné. Je suis à la recherche d'une équipe-type, aux joueurs de saisir l'opportunité en étant bons quand ils sont alignés. Le penalty ? Je ne crois pas qu'on nous fasse des cadeaux parce que c'est un anniversaire (les 75 ans du club)."

Gabriel (défenseur de Lille): "On savait que ce serait un match difficile, on a tout donné et ça fait du bien de gagner pour retrouver la confiance. Quand on ne gagne pas, c'est difficile, mais il faut oublier ce qui s'est passé en Ligue des champions et se concentrer sur le championnat. Lyon sera un match de haut niveau, d'ici-là il faut se reposer. Je suis très proche de Thiago Mendes, on se parle toutes les semaines et ça me fera plaisir de le retrouver mardi."

Stéphane Jobard (entraîneur de Dijon, après la défaite 1 à 0 à Lille): "On a assisté à des mi-temps contrastées, on a eu trop peu de poids en première, on était très pauvres. En seconde, on a les
occasions pour revenir mais il faut valider les temps forts par des buts. A minima, on devait prendre un point. On doit être meilleurs dans la gestion des temps forts et des temps faibles. Sur le penalty, le temps de latence me laisse croire que la décision est soumise à interprétation. J'aimerais qu'il y ait de la cohérence d'un match à l'autre au niveau du corps arbitral, la faute est vraiment légère mais on accepte. Je vais garder mon amertume pour moi mais je ne suis pas convaincu par la procédure."

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Banque alimentaire de Franche-Comté : une augmentation des demandeurs d’aide de 20% depuis septembre 2020

La prochaine grande collecte de la Banque alimentaire de Franche-Comté se déroulera les 27, 28 et 29 novembre 2020 dans tous les grands magasins de la région. Objectif : collecter des produits non périssables pour assurer les distributions en 2021 et assurer une demande de plus en plus importante… On en parle avec Michel Jeannin, chargé de communication de la Banque alimentaire de Franche-Comté.

Victoire de Besançon à Mérignac. Brest poursuit son sans-faute, Dijon son calvaire

Handball (ligue féminine) • Brest a poursuivi son sans-faute en Ligue féminine de handball en surclassant Saint-Amand-les-Eaux (44-19) mercredi lors de la 7e journée, marquée par une nouvelle défaite de Dijon à domicile contre Toulon (34-24) alors que les filles de l'ESBF l'ont emporté à Mérignac (24-29)  et grimpe en 5e position au classement général.

Sédentarité : 30 minutes d’exercice par jour bientôt expérimenté en primaire

Pour lutter contre "la bombe à retardement" de la sédentarité chez les enfants, les organisateurs des JO de Paris 2024 et l'Éducation nationale font la promotion de l'expérimentation "30 minutes d'exercice par jour" qui va bientôt démarrer dans quelques écoles primaires. Outre Créteil, les académies de Poitiers, Toulouse, Montpellier, Besançon, Lyon, Réunion doivent aussi se lancer dans l'aventure.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.91
ciel dégagé
le 28/11 à 18h00
Vent
4.33 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
56 %

Sondage