Alerte Témoin

L'intersyndicale soutient six manifestants placés en garde à vue à Besançon

Publié le 18/12/2019 - 17:37
Mis à jour le 18/12/2019 - 17:37

Suite à la manifestation contre la réforme des retraites du mardi 17décembre 2019, six manifestants, dont le syndicaliste FO et leader des gilets jaunes bisontins, Frédéric Vuillaume, ont été placés en garde à vue au commissariat de la Gare d'Eau. Les syndicats CGT-FO-FSU-Solidaires ont tenu a réagir dans un communiqué pour "protester contre la répression des manifestants rassemblés pacifiquement" et pour signifier au Préfet leur désapprobation de la politique du gouvernement.

Manifestation le 17 décembre 2019 ©Hélène Loget
Manifestation le 17 décembre 2019 ©Hélène Loget

Vers 15h30 mardi 17 décembre 2019, six personnes ont été interpellées en marge de la manifestation contre la réforme des retraites qui a réuni entre 3.300 et 6.000 manifestants selon les sources. Parmi eux, des jeunes, dont une mineure et le syndicaliste FO Frédéric Vuillaume.

"Des manifestants s'étaient rassemblés à la hauteur du pont Canot, à proximité de la City où devait se tenir une réunion entre représentants de l'État et des Collectivités territoriales, autour d'un contrat à portée écologique..." explique l'intersyndicale interprofessionnelle CGT-FO-FSU-Solidaires. "Très vite, des dizaines de gardes mobiles et de policiers se sont déployés et ont chargé les manifestants, les forçant à se replier vers la place Leclerc, puis à se disperser vers le quartier de Battant/Marulaz. C'est alors que les interpellations ont eu lieu, au hasard des petits groupes poursuivis".

Ressorti de sa garde à vue mercredi en fin de matinée, Frédéric Vuillaume a déclaré qu'il continuerait à se battre. Il expliqué par ailleurs qu'il avait reçu une convocation pour s'expliquer devant la justice en février 2020 pour "entrave à la circulation".

 L'intersyndicale a immédiatement demandé l'abandon de toutes poursuites pénales à l'encontre des gardés à vue.

 

1 Commentaire

C'est bien la place "d'une mineure". Eh bien qu'ils y restent un moment en gav. Il doivent bien évidement comparaître au tribunal correctionnel (y compris la mineure) pour y être durement sanctionnés car il y a trouble à l'ordre public. Il y en a marre des ces perturbateurs qui sévissent depuis plus d'un an.
Publié le 3 janvier à 14h51 par Mikael Rochat • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Grèves décembre 2019

Retraites : tous les syndicats dans la rue avant des réunions cruciales à Matignon

La mobilisation contre la réforme des retraites pourrait atteindre un sommet ce mardi 17 décembre 2019 dans la rue à l'appel, cette fois, de tous les syndicats, invités dès le lendemain à Matignon pour des discussions afin de trouver le chemin d'une sortie de crise avant Noël. À Besançon, une mobilisation est attendue à 10h30 sur la parvis de la gare Viotte.  

Social

Une mobilisation aujourd’hui à Besançon pour la « régularisation de tous »

L'assemblée locale des États Généraux des Migrations participe à une convergence nationale des appels en soutien à tous les sans papiers, soit une campagne nationale pour « l’égalité des droits et la régularisation de toutes et tous ! ». Un rassemblement aura lieu à Besançon le 20 juin à 15h place de la Révolution à Besançon.

Un fonds d’urgence de 270.000€ contre la précarité étudiante mis en place en Bourgogne-Franche-Comté

Dans le contexte de la crise sanitaire, de la fermeture des établissements et de la mise en place du confinement, les étudiant·e·s ont été confronté·e·s à de nombreuses difficultés : isolement, difficultés financières accrues suite notamment à l’annulation de stages rémunérés ou à la perte d’un job, au manque de matériel informatique ou à des problèmes d’accès à internet...Face à cette situation, la Région Bourgogne Franche-Comté et le Crous s'associent pour créer un fonds d'aide aux étudiants, selon un communiqué du 10 juin 2020.

Visiter les musées de Besançon ... par téléphone

Les musées du Centre à Besançon tentent, depuis début avril 2020, d'adoucir le quotidien des personnes les plus fragiles et en situation d'isolement dans le cadre du confinement. Comment ? En proposant à ces publics un nouveau type de médiation culturelle : des visites par téléphone. Explications.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     14.89
    peu nuageux
    le 09/07 à 0h00
    Vent
    1.1 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    96 %

    Sondage