Loto du patrimoine : zoom sur le viaduc de la Loue à Cléron

Publié le 15/06/2019 - 18:18
Mis à jour le 15/06/2019 - 18:18

121 monuments ont été retenus pour le Loto du patrimoine 2019 destiné à financer la restauration des monuments français. Le tirage spécial aura lieu le 14 juillet 2019 avant le lancement en septembre de jeux à gratter de 3 et 15 €. Quatre lieux ont été sélectionnés en Franche-Comté.

Viaduc de la Loue à Cléron © Mission Stéphane Bern Loto du patrimoine ©
Viaduc de la Loue à Cléron © Mission Stéphane Bern Loto du patrimoine ©

Zoom sur : Le viaduc de la Loue à Cléron

Histoire : La compagnie des Chemins de Fer du Doubs créa une ligne en 1910 entre Besançon et Amathay-Vésigneux puis Pontarlier, afin de désenclaver le monde rural. Trois ouvrages d'art furent réalisés : le tunnel sous la citadelle de Besançon et deux viaducs sur la commune de Cléron. Cette ligne ferma en 1951.

Projet : Ce viaduc fait partie de l’identité du village. Aujourd’hui fermé au public, sa rénovation permettrait de "l’intégrer au futur sentier thématique du village, qui alliera patrimoine bâti et naturel", précise la fondation du patrimoine. Il offre un point de vue magnifique sur le château (1320) et son ensemble, et surplombe la rivière de la Loue. Lieu propice à la flânerie et à l'inspiration des peintres, Gustave Courbet a posé son chevalet à proximité. « Le Tacot » fera également l’objet d’un panneau sur le sentier qui sera réalisé courant 2019. Par ailleurs, pour dynamiser le centre-bourg, la commune a ouvert un snack-bar dans son gîte, grâce à l’achat d’une Licence 4 à la commune de Beure, provenant du 1er bar installé lors de la mise en service de cette ligne.

Etat de péril : Le viaduc est dans un état de conservation moyen en raison d’un manque d’entretien, principalement au niveau de la chaussée. Cela a entraîné des infiltrations d’eau, qui sont à l’origine de l’apparition des désordres structurels majeurs au niveau des bandeaux de voûtes. Un écartement significatif des garde-corps a été constaté. L’accès du public au pont a été interdit.

Nature des travaux :  Stabilisation et restauration du viaduc enjambant la Loue :

  • Déblayage ;
  • Épinglage des bandeaux ;
  • Travaux d’étanchéité et réfection complète de la chaussée ;
  • Dépose et repose des balustrades.

Voici les quatre lieux sélectionnés en Franche-Comté :

  • Viaduc de la Loue à Cléron (Doubs)
  • Abbaye impériale Saint-Pierre de Baume-les-Messieurs (Jura)
  • Abbaye cistercienne de Montigny-Lès-Cherlieu (Haute-Saône)
  • Fort des Basses Perches à Danjoutin (Territoire de Belfort)

(Source Site de la Fondation du Patrimoine)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Seul, un militant pour le climat bloque la circulation au centre-ville de Besançon

Pendant une vingtaine de minutes ce samedi 12 juin vers 16 heures, un militant d'Extinction Rébellion s'est assis sur le pont de la République à Besançon bloquant momentanément la circulation des véhicules. Seul, il portait un panneau : "Je suis terrifié par la violence engendrée par la crise climatique et écologique."

Covid-19 : l’épidémie recule nettement en Bourgogne Franche-Comté !

Ces 7 derniers jours l'épidémie a nettement reculé dans tous les départements de Bourgogne Franche-Comté, y compris la Côte-d’Or, qui affichait en début de semaine l’incidence la plus élevée de métropole. L’indicateur est repassé en-dessous de 100 pour 100.000 habitants comme dans l’ensemble des départements, la moyenne régionale s’établissant autour de 65 pour 100.000 habitants, le taux de positivité des tests à 2,5%.

Cinq hectares pour développer le concept d’écologie intégrale sur le terrain de Claire Combe…

Le terrain de Claire Combe, situé sur la colline des Buis, a été cédé en novembre 2020 par le diocèse et la paroisse du centre-ville de Besançon au secours catholique. Depuis, une expérience est mise en place afin de créer un lieu de vie particulier permettant d'accueillir aussi bien des personnes en situation de précarité que des acteurs associatifs...

Risque de noyade dans le Doubs : les sapeurs-pompiers invitent à la prudence

Suite au décès d'un jeune homme suite à une noyade à la Gare d'eau à Besançon vendredi dernier, les sapeurs-pompiers du Doubs rappellent, dans un communiqué du 3 juin, qu'il est strictement interdit de se baigner dans les lacs et rivières du département du Doubs, hors zones de baignades référencées et autorisées, le risque de noyade étant toujours présent.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.41
nuageux
le 15/06 à 18h00
Vent
1.51 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
80 %

Sondage