Lutte contre le terrorisme : la Confédération Suisse crée 86 postes supplémentaires

Publié le 20/12/2015 - 16:51
Mis à jour le 20/12/2015 - 16:51

Afin de lutter contre la menace terroriste, le Conseil fédéral de Suisse a décidé ce vendredi 18 décembre 2015 de créer 86 postes déployés parmi le service de renseignement, l'office fédéral de la police et les gardes-frontière.

drapeau_suisse_cmalias.jpg
© malias
PUBLICITÉ

Par le biais de la création de 86 nouveaux postes, le gouvernement suisse souhaite « répondre aux développements récents qui ont entraîné une augmentation des tâches, notamment en matière de communications de renseignements, de recherche, d’analyse et de contrôles« .

33 cas de terrorisme

En Suisse, il y a actuellement 70 investigations contre des personnes suspectées de soutenir des organisations terroristes, dont 33 cas ayant conduit à l’ouverture d’une procédure pénale… Selon le pronostique du Conseil fédéral, « la situation ne devrait pas se détendre dans un futur proche« . « Sans ces 86 postes, les enquêtes ne pourraient pas être menées à bien et il ne serait pas possible de réagir de manière adéquate« , argue le gouvernement, qui craint des attaques d’islamistes radicaux.

Une enquête concernant deux Syriens est actuellement en cours dans la région de Genève. Les deux hommes, arrêtés par les forces de police, seraient soupçonnés « de fabriquer, dissimuler et transporter des explosifs ou des gaz toxiques« .

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Ce mardi 15 octobre 2019, un collectif de 90 personnalités, dont l'acteur Omar Sy, demande "urgemment" à Emmanuel Macron de condamner "l'agression" dont a été victime la femme voilée prise à partie par un élu RN alors qu'elle accompagnait une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.01
légère pluie
le 18/10 à 0h00
Vent
3.14 m/s
Pression
1014.45 hPa
Humidité
96 %

Sondage