Lycée Condé : la grève continue ce vendredi 11 septembre

Publié le 11/09/2015 - 09:02
Mis à jour le 11/09/2015 - 09:02

Depuis mardi 1er septembre 2015, des enseignants et membres du personnel du lycée Condé de Besançon sont en grève pour dénoncer le harcèlement dont aurait été victime une de leur collègue. Dans l'attente d'une réaction du recteur suite au Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail concernant une mesure conservatoire, l'ensemble du personnel gréviste a décidé de poursuivre la grève à l'unanimité ce vendredi 11 septembre.

PUBLICITÉ

Les enseignants et non enseignants du lycée professionnel Condé de Besançon en grève sont soutenus par les organisations syndicales SNFOLC25, SNETAA-FO, CGT EDUC’ACTION, SNUEP-FSU, SNEP-FSU, SUD EDUC, Force Ouvrière conseil régional de Franche Comté, CGT conseil régional de Franche comté, l’UNSA conseil régional de Franche-Comté et de la FSU conseil régional de Franche Comté.

Dans un communiqué, les syndicats précisent que « le rectorat doit protéger l’ensemble des salariés, ce qui n’est toujours pas le cas. Faut-il attendre d’autres drames pour le rectorat assume enfin son obligation de protection envers les personnels en danger ? »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

"Non à l'amendement Grosperrin" • Mardi 14 mai 2019 le syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (affilié FSU) organise une assemblée générale à partir 18h suivi d'un apéro revendicatif devant la permanence du sénateur LR Jacques Grosperrin au 34 rue Bersot à Besançon.

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Le quartier de Planoise à Besançon fait partie des 80 territoires « prioritaires » sélectionnés pour accueillir un dispositif « cité éducative ». Ce dernier servira à coordonner les services d'Etat, les collectivités, les associations et les habitants pour accompagner l'enfant de 3 à 25 ans autour du cadre scolaire. Une enveloppe de 100 millions d'euros sur trois ans sera débloquée pour aider les collectivités dans leurs démarches.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.46
nuageux
le 22/05 à 0h00
Vent
0.56 m/s
Pression
1019.46 hPa
Humidité
94 %

Sondage