Marche sur l'aéroport de Dole-Tavaux : plus de 80 personnes mobilisées

Publié le 04/10/2020 - 18:01
Mis à jour le 04/10/2020 - 18:02

Ce samedi 3 octobre, Alternatiba et ANV-COP21 invitaient à marcher sur tous les aéroports français, « avec détermination et non-violence », pour « dénoncer les subventions massives accordées au secteur aérien et demander la reconversion de ces activités, en solidarité avec les salarié.es qui subissent une crise sociale due à des mauvais choix politiques. » En Franche-comté, le rendez-vous était donné à 10 heures devant l’aéroport de Dole-Tavaux.

Les groupes locaux d’ANV COP 21 et d’Alternatiba Besançon ont organisé localement un "rassemblement coloré et déterminé, familial et non-violent, à pied ou à vélo", devant l’aéroport de Dole-Tavaux à 10 heures, avec le soutien de Greenpeace Dijon et FNE Bourgogne Franche-Comté.

Communiqué :

"La crise du Covid-19 a cloué les avions au sol, provoquant un terrible choc pour tout le secteur aéronautique et ses employé.es. Le gouvernement français a accordé 15 milliards d’euros pour soutenir ce secteur, sans la moindre condition ambitieuse pour protéger le climat et l’emploi. Le transport aérien est à l’origine d’au moins 5 % du réchauffement climatique mondial et continue de croître chaque année. D’autre part, les directions des entreprises de l’aéronautique, notamment Air France et Airbus, annoncent déjà la suppression de milliers d’emplois, malgré le soutien massif de l’État.

Le dérèglement climatique est un péril à long terme plus grave encore que l’actuelle crise sanitaire.

Relancer l’aviation et laisser dépérir les transports bas carbone comme le train contribuent à nous mener toujours plus vite vers une crise climatique et social.
Aussi, nous refusons clairement :
- d’utiliser l’argent public pour maintenir sous perfusion l’industrie aéronautique, incompatible avec la préservation de conditions de vie dignes sur Terre

- de laisser croire qu’une aviation écologiquement responsable est possible dans les prochaines décennies
- de risquer l’avenir de l’ensemble des salarié·es du secteur aéronautique.

En revanche, nous souhaitons :
- soutenir les travailleuses et travailleurs de l’aéronautique, pour organiser avec elles et eux la reconversion de cette industrie vers des transports décarbonés
- prendre en compte les riverain·es qui subissent les nuisances de l’aviation
- repenser collectivement, à l’échelle de la société, nos besoins en déplacement.

Nous avons une occasion historique de faire des choix responsables. Les pistes de mesures sont nombreuses :

o l’abandon de tous les projets d’extension d’aéroports en France
o la suppression de toutes les lignes aériennes  court-courrier, a minima celles qui se font en moins

de 5 heures en train.
o la fin des exonérations et des subventions accordées au secteur de l’aviation : suppression de

l’exonération de taxe kérosène, TVA ramenée au taux normal de 20%, fin des subventions régionales et locales et une réforme de la fiscalité dans le cadre des plans de relance économique, avec un vrai plan de développement du secteur ferroviaire.

o la régulation des vols en jets privés et des vols d’affaires.
o l’élaboration dans chaque territoire, en lien avec les acteurs locaux et les salarié.e.s, d’un plan de

relocalisation des emplois et de reconversion du secteur de l’aéronautique.
Or, notre gouvernement continue de soutenir massivement ce secteur. Alternatiba et ANV-COP21 appellent donc à faire entendre nos voix le samedi 3 octobre, partout en France, en marchant sur les aéroports !

Alternatiba Besançon et Action Non-Violente COP21 Besançon, soutenus par Greenpeace Dijon et FNE Bourgogne Franche-Comté, organiseront un rassemblement coloré, déterminé et familial, à pied ou à vélo, devant l’aéroport de Dole-Tavaux samedi 3 octobre à 10h.

L’aéroport de Tavaux est emblématique des impasses dans lesquelles nous mènent le secteur aérien. Depuis 10 ans, il a accueilli un million de voyageur et a perçu 35 millions d’euros de subventions, alors même qu’il ne contribue pas de façon significative au développement économique local. L’argent public finance ici directement les compagnies low-cost, au détriment d’investissements durables.

Cette journée sera l’occasion de faire passer notre message : nous ne voulons pas subir les conséquences dramatiques de l’inaction climatique, nous voulons préserver la santé de toutes et tous et les conditions de vie des générations présentes et futures."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Pour sa thèse, il cherche des informations sur Jules Grévy et demande l’aide des Francs-Comtois

Anthony Soares, 25 ans cette année, débute une thèse d'histoire (bac+8) à l'université de Franche-Comté (école doctorale SEPT à Besançon) sur Jules Grévy, président de la République française de 1879 à 1887 ayant vécu à Mont-sous-Vaudrey, dans le Jura. À ce titre, le jeune homme requiert l'aide des Francs-Comtois pour ses recherches.

Initiative France : la question de la femme cheffe d’entreprise, une " priorité absolue " pour Guillaume Pépy en visite à Besançon

Le président du réseau Initiative France Guillaume Pépy, était en visite ce lundi 5 décembre à Besançon et à Saint-Vit pour rencontrer une gérante de magasin accompagnée par l’association Initiative Doubs Territoire de Belfort ainsi que dans le cadre de la remise des prix du 17e concours régionale Initiative au féminin.

Cadeau #6 : des portraits de légendes du rock signés Antony Maraux

Calendrier de l'avent • Du 1er au 24 décembre, maCommune.info vous propose une idée cadeau par jour pour Noël ! Pour vous aider à faire votre choix, nous sommes allés à la rencontre des commerçants bisontins. En ce mardi 6 décembre, des portraits de rockstars réalisés par l’artiste peintre bisontin Antony Maraux…

Sondage – Où achetez-vous vos cadeaux de Noël ?

C'est la période des préparatifs et des achats de Noël dont des cadeaux pour les enfants et toute la famille. Sites internet, commerces indépendants ou franchisés, grandes surfaces, artisans locaux... Pour trouver ce qui plaiera au mieux à son entourage, il y a l'embarras du choix. Et vous, où achetez-vous vos cadeaux de Noël ? C'est notre sondage de la semaine...

Cadeau #5 : une carte cadeau Eve boutique

CALENDRIER DE L'AVENT • Du 1er au 24 décembre, maCommune.info vous propose une idée cadeau par jour pour Noël ! Pour vous aider à faire votre choix, nous sommes allés à la rencontre des commerçants bisontins. En ce lundi 5 décembre, Eve Boutique, la boutique spécialiste de la lingerie située au 38 rue des Granges, vous présente une idée cadeau qui plaira à coup sûr aux dames comme à ces messieurs… 

Besançon reçoit le label " 100 % Éducation artistique et culturelle " pour ses parcours culturels dans des écoles

La Ville de Besançon a obtenu le label "100 % Éducation Artistique et Culturelle" des ministères de la Culture et de la Communication ainsi que de l’Education Nationale et de la Jeunesse, a-t-on appris lundi 5 décembre 2022. Ce label valorise les collectivités engagées dans des projets qui facilitent la rencontre des jeunes avec les artistes, les œuvres et les structures qui animent la vie culturelle de leur territoire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.07
couvert
le 07/12 à 3h00
Vent
1.1 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
91 %