Marie-Guite Dufay s'oppose à la fermeture de centres AFPA en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 23/10/2018 - 14:15
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:34

Quatre centres AFPA en Bourgogne Franche-Comté sont sur la sellette dans le cadre d'un vaste plan de restructuration des centres AFPA en France. Pour la présidente de Région, Marie-Guite Dufay,  "l’AFPA est des organismes de formation les plus importants de notre région."

Les centres menacés de fermeture sont ceux de Grand Charmont, Nevers, Le Creusot et Quetigny.

"L’AFPA est des organismes de formation les plus importants de notre région. En Bourgogne-Franche-Comté, des milliers de demandeurs d’emploi ont été formés dans ses centres depuis la création de cet organisme", souligne la présidente de Région dans un communiqué. "C’est un des premiers partenaires de la Région, qui s’appuie sur les compétences de ses formateurs et de son personnel pour permettre aux demandeurs d’emploi de notre région de réussir leur reconversion, et aux entreprises de trouver les compétences dont elles ont besoin."

"C’est un mauvais coup porté aux demandeurs d’emploi et aux entreprises"

Pour Marie-Guite Dufay, "Apprendre ainsi la fermeture de quatre centres de notre région n’est pas acceptable". "C’est un mauvais coup porté aux demandeurs d’emploi et aux entreprises, qui ont besoin du maillage territorial de l’AFPA, afin de permettre à chacun de pouvoir se former près de chez soi", souligne-t-elle.

Infos +

Dès l’annonce de ces projets de fermeture, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, a demandé à la directrice générale de l’AFPA, Pascale d’Artois, et à son président, Jean-Pierre Geneslay, l’ouverture d’une concertation immédiate avec la Région et les élus locaux, et, dans l’attente, un moratoire sur la fermeture de ces sites.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Castex n’a « jamais été convaincu » par la création d' »immenses régions »

À l'occasion d'un déplacement en Alsace samedi 23 janvier 2021, le Premier ministre Jean Castex a dit n'avoir "jamais été convaincu" par la création d'"immenses régions", qui ne répondent pas "aux besoins grandissants" de proximité. Ce qui n'a pas manqué de réjouir le fédéraliste bisontin Jean-Philippe Allenbach du Mouvement Franche-Comté

« Mise en difficulté par la crise sanitaire, la culture ne doit pas devenir l’enjeu de polémiques stériles » selon Marie-Guite Dufay

Interpellée sur les lieux culturels par François Sauvadet, président du département de la Côte-d'Or et président de l'opposition de droite à la Région, la présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay, lui répond dans un communiqué ce mercredi 20 janvier.

2022 : Engageons-nous présente ses premières propositions de « transformation » de la société

Élections législatives et présidentielle le même jour, un référendum d'initiative populaire moins restrictif, ou encore un "indicateur de bien être" au côté du PIB:L'association Engageons-nous, créée en septembre par Laurent Joffrin, ex-directeur de Libération, a présenté  ses propositions en vue de 2022.

Covid-19 : jeunes de Bourgogne Franche-Comté, « ne restez pas seuls ! »

Dans un communiqué du 13 janvier 2021, Denis Lamard, conseiller régional Bourgogne Franche-Comté délégué à la jeunesse et la vie associative et président du CRIJ de Bourgogne Franche-Comté, appelle les jeunes à ne pas rester seuls en cette longue période de crise sanitaire et de travail à distance…
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.69
chutes de neige
le 25/01 à 0h00
Vent
5.5 m/s
Pression
1001 hPa
Humidité
98 %

Sondage