Une pétition contre le bruit des avions de chasse...

Publié le 30/12/2018 - 16:22
Mis à jour le 30/12/2018 - 16:22

Une pétition a été mise en ligne au début du mois de décembre 2018 pour que cessent les bruits des avions de chasse en Franche-Comté et à Besançon. Déjà plus de 1.900 signatures !

Ils ont tourné, tourné au-dessus de nos tête durant l'été et à la rentrée avant une légère pause et puis c'est reparti dans le ciel de Franche-Comté et du Grand Besançon. Des avions militaires troublent la quiétude des soirées bisontine ce qui commence sérieusement à agacer certains habitants.

"Depuis plusieurs mois maintenant nous sommes dérangés par des moteurs d'avions" nous écrit une lectrice, Sylvie. "Ce mois-ci cela,  devient insupportable. Plusieurs fois par jour et pendant une demie heure !!! Un soir c'était presque jusqu'à minuit ?.  Cette nuisance sonore fait beaucoup parler et tape sur le système de nombreuses personnes."

Trop, c'est trop. Michèle, une habitante de Franois selon le site de pétition en ligne change.org, a décidé de lancer une pétition qu'elle a d'ailleurs adressée aux députés de la région. "Les Francs-comtois - dont 200.000 habitants dans l'agglomération de Besançon -  sont dérangés par les avions de chasse, qui s'entraînent au combat aérien au-dessus de nos têtes, avec des bruits assourdissants parfois tard le soir : 22h30, 23 !". Personne n'a effectivement pu passer à côté.

Et de poursuivre. "Il nous semble inapproprié que des zones d'entraînements au combat, particulièrement bruyants et fréquents, puissent se trouver au-dessus d'une zone qui regroupe plusieurs centaines de milliers habitants ! Nous souhaitons retrouver du calme, et que la zone aérienne épargne les zones habitées."

Une pétition sera-t-elle suffisante face à l'assourdissante grande muette ? Toujours est-il que les  commentaires confirment l'agacement. "Je n'en plus de ce vacarme même derrière du triple vitrage. Matin, après midi et maintenant le soir après 22h" rage Patrick, un des signataires. "La très grosse erreur c'est d'avoir acheté ces avions d'entraînement suisses et hyper bruyants alors qu'il doit bien exister des modèles beaucoup plus silencieux ?"

Si vous en avez marre des nuisances sonores dans le ciel bisontin des avions d'entraînement suisses (Pilatus Pc-21) achetés par l'armée française, la solution est peut-être à portée de clic...

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Effondrement rue de Vesoul : une période charnière commence…

Les études, investigations et travaux menés jusqu’ici permettent de dire que la période actuelle est une période charnière, selon le dernier communiqué du Département du Doubs en date du 12 avril 2024 : les travaux restant à effectuer et leurs délais de réalisation pour le rétablissement de la route départementale 572 demeurent de plus en plus concrets.

Concours photo sur le thème de l’habitat de demain. Participez !

PUBLI-INFO • Parce que le petit habitat collectif (neuf ou rénové) tient une grande place dans notre paysage quotidien, le Syndicat mixte du Scot Besançon Cœur de Franche-Comté l’a choisi comme cadre d’un concours photo. Celui-ci se déroule du 2 avril au 30 juin. Enfin, il a pour cadre 113 communes. On y va ?

La maire de Besançon harcelée en ligne après sa plainte contre les pancartes anti-migrants

La maire de Besançon Anne Vignot a annoncé vendredi 12 avril 2024 porter plainte après avoir été la cible d'un cyber-harcèlement "d'une extrême violence" faisant suite à une première plainte de l'élue contre des pancartes anti-migrants brandies dimanche lors du carnaval de sa ville.
 

À Besançon et Cussey-sur-l’Ognon, bientôt la création d’une zone agricole protégée : pourquoi ?

Jeudi 11 avril 2024, le projet de création d’une zone agricole protégée (Zap) à Besançon et Cussey-sur-l’Ognon sera soumis au vote des élus de Grand Besançon Métropole. Quels sont les objectifs ? Quel avenir pour ces zones ? François Presse, conseillère communautaire à Grand Besançon Métropole déléguée à l'Agriculture, nous explique.

Une vingtaine d’écoles bisontines reçoivent un arbre jumeau de la place de la Révolution

Dans le cadre de la végétalisation de la place de la Révolution, la Ville de Besançon a organisé jeudi 11 avril 2024 une cérémonie avec 476 enfants issus de 21 écoles bisontines. Un arbre, ayant son jumeau place de la Révolution, est ainsi remis à chaque école. Ils seront plantés à l’automne prochain.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.88
légères chutes de neige
le 18/04 à 6h00
Vent
1.57 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
93 %