Alerte Témoin

Martinez (CGT) appelle les syndicats à lutter contre les replis nationalistes

Publié le 12/05/2019 - 17:45
Mis à jour le 12/05/2019 - 17:45

Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, a appelé ce dimanche 12 mai 2019 les syndicats européens et internationaux à "lutter" contre les replis nationalistes, considérant qu'ils "ne vont pas toujours dans le bons sens".

CGT
©CGT

"Nous avons intérêt à lutter, en tant que syndicalisme, contre tout repli nationaliste", a-t-il déclaré à Dijon, lors d'une conférence syndicale internationale, organisée par sa confédération à la veille de son congrès qui doit s'achever vendredi. "Or, a-t-il ajouté, dans le syndicalisme international, européen, il y a une dérive (consistant) à se dire +Chez nous, c'est pas si mal que ça, on verra à s'occuper des autres plus tard+".

"On ne  maintient pas de forteresse au milieu du désert"

"Avec le phénomène de migration, de migrants, qui existe aujourd'hui en Europe, je trouve que le syndicalisme ne va pas toujours dans le bon sens", a critiqué le leader syndical, devant un parterre de responsables syndicaux venus du monde entier.

"Il n'y aura pas de syndicalisme (...) si autour de nous, il y a des reculs sociaux importants, il y a de plus en plus d'exploitation. On ne  maintient pas de forteresse au milieu du désert", a encore lancé le dirigeant, qui doit être reconduit à la tête de la CGT vendredi.

Il a invité les syndicats internationaux à plus de "solidarité" et de "vigilance". C'est une "critique" adressée aux fédérations européennes et internationales, qui "banalisent" et "oublient de sonner le tocsin quand un ou une camarade, quel que soit le pays où il est ou milite, est frappé sur sa liberté d'agir syndicalement".

En outre, Philippe Martinez a relevé que "l'avenir du syndicalisme international passera par un syndicalisme et des relations syndicales indépendantes de calendriers d'entreprises et d'Etat". "Nos relations sont beaucoup trop organisées selon le rythme des Etats -- à travers des G7, G20 ou des lois -- ou à travers un calendrier d'entreprises", a-t-il encore relevé, invitant les syndicats à avoir "leur propre agenda revendicatif et de luttes".

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura ce mardi

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.

General Electric promet des embauches en France dans l’éolien en mer

General Electric continuera à embaucher en France sur ses trois sites dédiés à l'éolien en mer, a assuré mardi le président de GE Renewable Energy Jérôme Pécresse, qui vise un total de 1 400 emplois d'ici à la fin 2021 alors que 753 postes seraient supprimés selon des sources syndicales, à Villeurbanne ou encore Belfort.

Manifestation : 200 personnes dans les rues de Besançon ce samedi

Mise à jour • Le syndicat Force Ouvrière Conseil régional avait appelé à manifester ce samedi 12 septembre 2020 à Besançon et à faire grève le 17 septembre pour "revendiquer un société plus juste et bienveillante" dans le cadre de la crise sanitaire. Le cortège a été rejoint par des Gilets Jaunes et le collectif de la Vigie des Vaites.

Un voile d’ombrage de 100 m2 pour la MJC Palente

Initiative • La MJC Palente a installé devant ces locaux en ce mois d'août 2020 un voile d’ombrage de 100 m2 pour venir proposer un peu d’ombre pendant ces périodes de  chaleurs. Les enfants des accueils de loisirs sont les premiers à en profiter.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.99
    légère pluie
    le 24/09 à 3h00
    Vent
    5.5 m/s
    Pression
    1009 hPa
    Humidité
    95 %

    Sondage