Médico-social : double manifestation à Besançon pour les "oubliés du Ségur"

Publié le 08/12/2021 - 08:45
Mis à jour le 08/12/2021 - 10:11

Environ 400 personnes se sont rassemblées place Flore à Besançon mardi 7 décembre 2021 à la mi-journée à l’appel des syndicats pour dénoncer avec force les salaires et conditions de travail dans le secteur social et médico-social. L’après-midi, ce sont plus de 1.400 manifestants qui ont défilé à la manifestation des familles et des employeurs d’un secteur qui peine aujourd’hui à recruter.

 © handy up
© handy up

"Alerte rouge", "Urgence". Les travailleurs sociaux sont montés au créneau ce 7 décembre 2021 partout en France comme à Besançon. Un véritable cri d'alarme pour des métiers de première ligne dans le secteur social et qui se sent littéralement oublié depuis plus de 20 ans.

Assistants sociaux, éducateurs spécialisés, aides médicaux sociaux, personnels de la protection de l'enfance, au service des personnes handicapées : Ils sont venus de toute la région pour une première manifestation à 11h place Flore à Besançon. 400 salariés répondaient à l'appel d'une intersyndicale CGT-FSU-SUD-CNT, qui réclame une augmentation de "300 euros minimum".

Le secteur peine aujourd'hui à recruter. Beaucoup se disent fatigués, voire "usés"

Tous estiment être les oubliés du Ségur de la Santé et de ne pas avoir bénéficié des revalorisations accordées aux soignants et à d'autres salariés du secteur médico-social. À même métier, le différentiel de salaire peut atteindre environ 500 € pour une infirmière.

"Médico-social, tu perds ton sang-froid"

"Face aux illusions perdues, le social est dans la rue…"

"Métier formidable, salaire fort minable" pouvait-on entendre dans les rangs de la manifestation de l'après-midi qui a réuni plus de 1.400 manifestants dont des employeurs du secteur privé non lucratif, Adapéi du Doubs en tête.

En Bourgogne-Franche-Comté, environ un millier d'emplois ne seraient pas pourvus dans les structures  du secteur privé et associatif.

Erwan Becquemie, directeur de l'association hygiène sociale Franche-Comté et représentant du syndicat des employeurs associatifs de l'action sociale et médico-sociale (NEXEM) déplore le manque d'attractivité de la profession, les difficultés de recrutement. Ce qui pèse de plus en plus lourd sur les salariés actuels. Il plaide pour une convention collective unique.  Encore faut-il selon lui que les collectivités locales et l'État accordent les moyens nécessaires pour les salaires.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Ukraide à Besançon : un camion d’aides humanitaires envoyé tous les 15 jours en Ukraine

SOLIDARITÉ • Depuis le 24 février 2022, jour de l’invasion de la Russie en Ukraine, les Drs Patrice Gayet et Pierre-Charles Henry, médecins à la clinique Saint-Vincent, ont créé l’association Ukraide pour venir en aide aux hospitalisés ukrainiens. Depuis près d’un an, un camion de 40 tonnes est envoyé tous les 15 jours… Interview avec Patrice Gayet, chirugien engagé.

Manifestations contre la réforme des retraites : 11.000 personnes (syndicats), 8000 (police) à Besançon

Ce jeudi 19 janvier est annoncé par les organisations syndicales comme une journée de grève nationale interprofessionnelle contre la réforme des retraites proposée par le gouvernement. De nombreuses manifestations se déroulent partout en France y compris à Besançon où 11.000 manifestants selon les syndicats et 8.000 selon la police battent le pavé au centre-ville selon la CGT.

Grève : la liste des écoles fermées ce jeudi 19 janvier

Communiquée par le syndicat SNUipp-FSU, cette liste n'est pas exhaustive puisqu'elle ne mentionne que les écoles dont les personnels ont fait la démarche d'avertir le syndicat. Les retours de dizaines autre écoles permettent néanmoins de prévoir "un taux de grévistes compris entre 60 et 70% dans les écoles du département" d'après le SNUipp-FSU. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -2.7
couvert
le 27/01 à 0h00
Vent
2 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
95 %