Météo : mais pourquoi fait-il si froid en Franche-Comté ?

Publié le 22/04/2017 - 09:06
Mis à jour le 22/04/2017 - 17:19

Encore des gelées ce samedi 22 avril dans le Grand Besançon. On a relevé un petit 1°C ce matin à Besançon et jusqu'à -5°C au plus froid de la nuit en Franche-Comté. Certes, il fait froid en Franche-Comté. Pour autant, "il n'y a rien d'exceptionnel" précise Bruno Vermot-Desroches, délégué de météo dans la région.

Un froid de canard

PUBLICITÉ

Le météorologue explique qu’on ne passe pas d’une saison à l’autre « d’un seul coup ». En effet, les températures ont été plutôt très douces au début de ce mois d’avril avec 20°C à Besançon.

Mais depuis le 17 avril 2017, les Francs-Comtois ont pu sentir un vent froid, appelé la bise, venant de Sibérie : « Cet air continental, plutôt sec, refroidit la peau et fait davantage transpirer, d’où la sensation de froid ». A contrario, l’air humide empêche la transpiration donnant une atmosphère « de moiteur ».

Des températures fraîches pour Besançon

Pour le spécialiste, les gelées relevées à Besançon, soit -1,5°C pour le 20 avril et -1°C ce 21 avril, sont dûes à un phénomène qui s’observe une année sur cinq. A Mouthe, les -7°C ne sont pas surprenants car ce sont des températures fréquentes sur ce plateau, même chose pour La Boissaude avec -6°C. La surprise vient donc de Besançon qui n’est pas habituée à subir des gelées si tardives : « même avec 16°C, une masse d’air froide donnera une sensation de froid ».

Pour ce week-end, l’atmosphère sera un peu plus chaude avec une diminution de la bise sur l’ensemble de la région.

La semaine prochaine, les Francs-Comtois resteront sous l’influence d’une masse d’air fraiche pour la saison avec un passage perturbé mardi et mercredi 26 avril. Quelques pluies sont également attendues. Quelques giboulées sont à prévoir sur les reliefs, mêlées à quelques averses, à 1100 mètres d’altitude. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le renard reste dans la catégorie des animaux « nuisibles »

Le renard reste dans la catégorie des animaux « nuisibles »

François de Rugy, ministre de la transition écologique a présenté la liste des animaux « nuisibles » pour les trois prochaines années, visible publiquement jusqu'au 27 juin 2019. Et le renard s'y inscrit une nouvelle fois sur la liste des espèces "susceptibles d'occasionner des dégâts", au grand dam de certains collectifs qui militent pour sa protection...

Le défilé du centenaire de l’association nationale du cheval comtois

Le défilé du centenaire de l’association nationale du cheval comtois

en images • Dimanche 16 juin 2019, en marge du festival outdoor "Grandes heures Nature", l’association nationale du cheval comtois (ANCTC) a fêté 100 ans après - jour pour jour - la création du syndicat du cheval comtois. Une soixantaine de chevaux est partie de Micropolis pour rejoindre le centre-ville de Besançon.

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

publi-info • Un lac majestueux sous vos fenêtres, d’innombrables balades en pleine nature à proximité et puis un  "Hôtel Spa" doté d’une piscine intérieure chauffée, d’un hammam d’un sauna, et d’un centre de soins Cinq Mondes ne vous posez plus de questions : vous êtes à Malbuisson dans l’Hôtel Spa « Les Rives Sauvages ».

Redécouvrez la Loue et le Doubs avec les stand up paddle Décathlon

Redécouvrez la Loue et le Doubs avec les stand up paddle Décathlon

publi-info • Le soleil arrive enfin et toute l’équipe du rayon glisse de Décathlon trépigne d’impatience à l’idée de vous faire tester ses produits ! Bouées, ballons, tubas mais pas que. Cet été, on innove et on part à la découverte du Doubs et de la Loue à bord d’un stand-up paddle !

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.43
ciel dégagé
le 19/06 à 15h00
Vent
3.5 m/s
Pression
1010.11 hPa
Humidité
53 %

Sondage