Micaud et Chamars : sept arbres bientôt abattus

Publié le 09/01/2020 - 16:30
Mis à jour le 09/01/2020 - 17:02

 © Ville de Besançon
© Ville de Besançon

Six arbres du parc Micaud et un arbre de la promenade Chamars seront abattus mardi 14 janvier 2020 « pour des raisons de sécurité publique » indique la Ville de Besançon

Les sept arbres présentent "des signes importants de dépérissement, confirmés par divers examens"explique la Ville de Besançon qui précise qu'une expertise naturaliste sur les chiroptères et les oiseaux a permis de assurer que les arbres n’étaient pas occupés. "Leur remplacement est prévu dès cet hiver lors de la prochaine campagne de plantation" (voir notre article sur la plantation de 474 arbres à Besançon).

Durant les abattages, le parc Micaud et la promenade Chamars seront partiellement fermés.

Info +

La Direction Biodiversité et Espaces Verts sera présente lundi 13 janvier à 13 heures au Parc Micaud pour répondre aux questions du public sur l’état sanitaire des arbres à abattre et sur les choix de la ville en matière de gestion du patrimoine arboré.

Micaud

  • Un Érable de Colchide (Acer cappadocicum) : une expertise approfondie a permis de révéler une importante cavité interne du tronc ainsi qu’une forte altération à la base des branches charpentières. Il sera remplacé par un sujet de même essence.
  • Un Tulipier de Virginie (Liriodendron tulipifera): le développement d’un champignon lignivore est responsable de l’altération du tronc et du collet ainsi que du dépérissement important du houppier. L’armillaire dégrade également le système racinaire. Il sera remplacé par un Tilleul à petites feuilles (Tilia cordata).
  • Un Tilleul argenté (Tilia tomentosa) : cet arbre est en fin de vie et perd progressivement ses branches principales. Il sera remplacé par un Tulipier de Virginie (Liriodendron tulipifera)
  • Un Charme (Carpinus betulus) : une expertise approfondie a confirmé le développement d’un champignon, responsable du pourrissement des racines. L’écorce sur le tronc se décolle.
  • Deux charmes (Carpinus betulus) dans l’alignement du Doubs : ces arbres montrent un fort dépérissement du houppier et souffrent d’un important foyer de pourriture à la base du tronc. Leur stabilité et leur pérennité sont compromises.

Promenade Chamars

  • Un Sophora du Japon (Sophora japonica): confirmée par une expertise, la présence d’un champignon lignivore est responsable du développement d’un foyer de pourriture qui affaibli l’arbre et le rend fragile. Il sera remplacé par un Chêne de Hongrie (Quercus frainetto).
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.74
légère pluie
le 25/05 à 18h00
Vent
0.85 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
83 %