Alerte Témoin

Michel Rocard, "au cœur d'un projet humaniste" pour Paulette Guinchard

Publié le 07/07/2016 - 22:04
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:42

Cinq jours après le décès de l'ancien Premier ministre Michel Rocard, Paulette Guinchard, ancienne députée de la seconde circonscription de Doubs de 1997 à 2007 et secrétaire d'Etat dans le gouvernement Jospin de 2001 à Avril 2012 répond à nos questions...

legislatives_doubs_2012_003.jpg
Paulette Guinchard ©Arnaud 25 - Wikipédia

EXCLU

Albert Ziri : Beaucoup de meures sociales, appliquées aujourd'hui au niveau national, et non des moindres, telle l'Allocation Parent Isolé (généralement attribuée aux femmes seules avec enfant(s), ou encore le RMI par exemple, ont été  élaborées par les services sociaux de la Ville de Besançon, alors que Robert Schwint - qui s'affichait "rocardien"-  en était le maire. Des mesures étudiées, mises en pratique par des adjoints tels que Henri Huot-Marchant, Marguerite Vieile-Marchiset ou Marie-Guite Dufay. Ces innovations sociales sont-elles d'essence Parti socialiste unifié (PSU), Rocardiennes ou ont-elles alimenté le Rocardisme, l'ont-elles "fabriqué" ? 

Paulette Guinchard : La lutte contre la pauvreté a toujours été dans les gènes socialistes. Ce qui est d'essence rocardienne, me semble-il, c'est l'insertion. Ce qu'il faut retenir de M. Rocard c'est qu'il faut être responsable collectivement et individuellement. C'est justement ce qui a intéressé M. Rocard à propos de Lip et des Lip.Ce qui m'a le plus marqué chez Rocard alors qu'il était Premier ministre, ce sont  les accords de Nouméa entre Jean-Marie Djibaou et Jacques Lafleur pour ramener le calme en Nouvelle-Calédonie et préparer, dans la sérénité, l'avenir de ce territoire. A l'époque, Robert Schwint a tenu à accueillir des Kanaks à Besançon. 

Albert Ziri : Lors de sa dernière interview, Michel Rocard n'a pas été tendre pour la gauche française en général, celle qui refuse la sociale-démocratie, il la juge toujours  "comme prisonnière du jacobinisme et du marxisme". Partagez-vous ce sentiment ? Qui pour remplacer Rocard aujourd'hui ? 

Paulette Guinchard : Il n'y a pas de successeur unique. Ce sont les idées de Rocard qui continueront à toujours êtres présentes, exigeantes en termes de responsabilité et aussi confiantes dans les capacités individuelles et collectives de chacun. S'il y a quelqu'un qui porte ces idées c'est Barak Obama.

Une partie de la gauche, une partie seulement, est jacobine et encore trop marxiste ou mal marxiste. Oui, il avait raison de dire cela. Et je suis intimement persuadée que la deuxième Gauche gagnera. Il faut continuer à la faire entendre, car c'est au cœur d'un projet humaniste.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Ludovic Fagaut appelle l’adjoint à la sécurité à « endosser le costume »

"L’insécurité ne doit pas devenir la norme..."  Suite aux récentes violences et incivilités dans le secteur de la Cité des Arts, le leader de l'opposition au conseil municipal de Besançon, le LR Ludovic Fagaut, appelle dans un communiqué Benoit Cyprinani à endosser le costume d'adjoint à la sécurité.

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Macron débloque 10 millions d’euros pour les policiers travaillant la nuit

Au cours d'une visite surprise dans un commissariat parisien dans la soirée du lundi 27 juillet 2020, Emmanuel Macron a annoncé le versement d'une "indemnité spécifique" pour les policiers travaillant de nuit, pour un montant total de 10 millions d'euros. Il s'agit d'une des revendications exprimées par les syndicats de police lors de leur rencontre avec le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 20 juillet.

Climat : des mesures concrètes au menu du Conseil de défense écologique

La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète : avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé lundi 27 juillet 202 de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions des 150 citoyens à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, mais jugées timorées par les écologistes et des ONG.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     28.81
    partiellement nuageux
    le 11/08 à 18h00
    Vent
    2.32 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    48 %

    Sondage