Miss France : la Dijonnaise Cindy Fabre remplace Sylvie Tellier à la direction du concours

Publié le 31/08/2022 - 11:01
Mis à jour le 08/09/2022 - 10:16

Sylvie Tellier, directrice générale de Miss France, va quitter l'organisation du concours de beauté à la fin de l'année après 17 ans en son sein, et sera remplacée par Cindy Fabre, selon un communiqué publié mercredi matin.

 © Public Domain Pictures
© Public Domain Pictures

Alexia Laroche-Joubert, nommée présidente de la société à l'automne 2021, va rester "seule en charge de la direction de la société Miss France et a choisi (miss France 2004) Cindy Fabre en qualité de directrice du concours National", indique le comité miss France.

"C'est un changement de vie important pour moi après dix-sept ans d'engagement au sein du concours. Mais ce n'est pas ma société, et j'avais envie de donner une nouvelle orientation à ma carrière", a déclaré Sylvie Tellier à TV Mag (groupe Figaro).

Elle doit "se consacrer à des projets entrepreneuriaux", souligne le communiqué du comité miss France, et "continuera également sa carrière dans le secteur des médias".

Sylvie Tellier animera la cérémonie une dernière fois

Elle conservera également "un rôle de conseil" jusqu'en décembre, et assurera "pour la dernière fois" l'animation de la cérémonie sur TF1 aux côtés de Jean-Pierre Foucault.

Le concours et la marque Miss France sont détenus depuis 2002 par la société de production Endemol, filiale du groupe Banijay. Mais un conflit judiciaire avait un temps opposé Sylvie Tellier et Endemol à Geneviève de Fontenay, dirigeante historique des "Miss", qui avait créé une marque concurrente.

Depuis plusieurs années, le concours plébiscité en 2021 par quelque 8 millions de téléspectateurs est également la cible de l'association "Osez le féminisme!" qui estime que "ce concours sexiste renvoie les femmes à leur seul aspect physique".

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Musée d’Arts et du Temps : “Nous sommes inquiets pour la santé des agents” (intersyndicale)

Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25, accompagnée de Sophie Caron, pour Force ouvrière a indiqué "être inquiète" pour les agents, notamment suite à des problèmes de management de la part de Laurence Madeline, la directrice des musées d’arts et du Temps. L’intersyndicale lance également un appel à la maire de Besançon…

Une manifestation contre la répression des free party à Besançon

Suite à une initiative nationale lancée par le compte Instagram ”Tekno anti-répression”, le collectif Franche-Comtek appelle à manifester dans les rues de Besançon samedi 13 avril 2024. Objectif : protester contre ”la politique répressive que mène l’Etat à l’encontre des free party depuis plus de 30 ans et plus particulièrement ces cinq dernières années.”

La Citadelle de Besançon met la biodiversité à l’honneur…

Pour mettre en lumière les projets de conservation d’espèces précieuses soutenus par l’équipe du parc zoologique, le muséum organise à la Citadelle de Besançon du 16 avril au 29 mai 2024 une saison de sensibilisation, le "Printemps de la biodiversité". Sept après-midi seront ainsi dédiées à la découverte d’espèces fascinantes, de leurs environnements fragilisés et des actions mises en œuvre pour leur protection. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.31
légère pluie
le 20/04 à 12h00
Vent
2.2 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
83 %