Mobilisation contre l’accord sur l’emploi : entre 620 et 800 manifestants à Besançon

Publié le 05/03/2013 - 15:17
Mis à jour le 06/03/2013 - 10:23

A Besançon, la manifestation contre l’accord national sur la sécurisation de l’emploi, à l'appel notamment de la CGT et de Force Ouvrière, s’est déployée ce mardi 5 mars 2013 au matin du parking Battant à la permanence du Parti Socialiste, via la préfecture.

Manifestation

PUBLICITÉ

Le rassemblement était donné ce jour par les organisateurs à 10h au parking Battant à Besançon. De là, le défilé contre le projet de loi transposant l’accord sur l’emploi, auquel ont pris part 620 personnes d’après la police et 800 personnes d’après les organisateurs, s’est rendu jusqu’à la permanence du Parti Socialiste, en passant au centre-ville et devant la préfecture.

Selon José Aviles, secrétaire général de l’union locale CGT de Besançon, qui réagit suite à la réception par Eric Alauzet, député EELV du Doubs, ce mardi à midi des représentants des syndicats FO ,CGT et FSU, l’accord dans l’état est totalement impossible, la CGT étant en total désaccord avec le gouvernement et prêt à renouveler les manifestations si besoin pour faire entendre sa voix dans toutes les villes de France. D’après lui, la discussion avec le député n’a apporté aucune solution pour l’instant. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Anne Gay-Mignerot, 40 ans, et Karine Mary-Odelot, 44 ans, prendront le départ de la 30ème édition du rallye Aïcha des Gazelles au Maroc l’an prochain, le 13 mars 2020. Une course folle qui nécessite de l’entraînement et une entente irréprochable. Mais avant cela, les deux copines devront trouver quelques sponsors pour participer à cette aventure.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.87
légère pluie
le 19/06 à 18h00
Vent
3.23 m/s
Pression
1011.15 hPa
Humidité
81 %

Sondage