Alerte Témoin

Mobilisation des salariés de Jardiland Besançon

Publié le 11/03/2017 - 08:34
Mis à jour le 12/03/2017 - 09:45

Les trois quarts de la trentaine de salariés du magasin Jardiland à Besançon devraient débrayer contre l'extension de l'ouverture du magasin en soirée jusqu'à 19h30.

20140913_Jardiland_8.jpg
©miss dom

Une vingtaine de salariés devrait débrayer entre 16h et 17h ce samedi 11 mars 2017 contre l'extension de l'ouverture le soir de 19h à 19h30 actuellement en test sur trois mois. Cédric Grangeot tien à préciser que l'entreprise n'a jamais connu de mouvement de mouvement social depuis la création de Baudoin en 1978. Les salariés craignent que l'expérimentation devienne pérenne.

"Nous travaillons déjà de 9h30 à 19h, le magasin est ouvert 7j/7 jours fériés compris, et ceci payé à coup de lance pierre. C'est la goutte d'eau de trop. Ces décisions sont prises ou validées pas des bureaucrates qui finissent leurs journées à 17h et ont leurs week-ends et jours fériés..."  déclare le délégué du personnel. "30 minutes supplémentaires, ce sont des frais de garde d'enfants supplémentaires, des activités raccourcies, la fin des repas en famille. On verra nos enfants juste le temps de leur dire "bonne nuit".

Jardiand explique que le magasin doit s'adapter à la clientèle et que la décision de cette expérimentation a été prise en concertation. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Une mobilisation aujourd’hui à Besançon pour la « régularisation de tous »

L'assemblée locale des États Généraux des Migrations participe à une convergence nationale des appels en soutien à tous les sans papiers, soit une campagne nationale pour « l’égalité des droits et la régularisation de toutes et tous ! ». Un rassemblement aura lieu à Besançon le 20 juin à 15h place de la Révolution à Besançon.

Un fonds d’urgence de 270.000€ contre la précarité étudiante mis en place en Bourgogne-Franche-Comté

Dans le contexte de la crise sanitaire, de la fermeture des établissements et de la mise en place du confinement, les étudiant·e·s ont été confronté·e·s à de nombreuses difficultés : isolement, difficultés financières accrues suite notamment à l’annulation de stages rémunérés ou à la perte d’un job, au manque de matériel informatique ou à des problèmes d’accès à internet...Face à cette situation, la Région Bourgogne Franche-Comté et le Crous s'associent pour créer un fonds d'aide aux étudiants, selon un communiqué du 10 juin 2020.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     24.26
    couvert
    le 13/07 à 12h00
    Vent
    4.1 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    36 %

    Sondage