Mobilisations des hôpitaux : devant Minjoz, on demande plus de moyens

Publié le 11/06/2019 - 14:32
Mis à jour le 11/06/2019 - 16:30

Répondant à l'appel national des syndicats à se mobiliser, une cinquantaine de personnes (à 14h) s'est réunie ce mardi 11 juin 2019 devant le CHU Minjoz pour demander plus de moyens.

PUBLICITÉ

C’est un mouvement qui se retrouve dans tout l’hexagone. Selon les syndicats, 95 services d’urgences se sont mis en grève ce mardi pour demander plus de moyens. Aujourd’hui, des manifestations à Paris ou encore Bordeaux ont été observées.

Dont les services urgentistes du CHU de Besançon, en grève illimitée depuis le 14 mai dernier. A Besançon, une cinquantaine de personnes s’était réunie dès 14h devant le CHU Minjoz. Les syndicats (CGT, FO, Sud) demandent « plus de moyens humains pour travailler dignement » et « plus de moyens pour accueillir et soigner dignement les patients. »

De 10 à 20 millions/an de passages aux urgences

« En vingt ans, on est passé de 10 millions de personnes se rendant chaque année aux urgences à 20 millions » explique un membre de l’intersyndicale. « Et la majorité des patients des services d’urgences nécessitent d’être là, la moitié est hospitalisée » détaille-t-il.

Selon ce dernier, plusieurs facteurs expliquent cette hausse de la fréquentations des urgences : « la population vieillit, mais il est aussi plus difficile de trouver un médecin en ville, avec la rareté des généralistes. » Sans oublier une fraction « minoritaire » de personnes se rendant aux urgences car ne pouvant se payer les services d’un médecin.

La ministre de la Santé « entend »

Passée sur BFMTV ce lundi, Agnès Buzyn, ministre de la Santé, a dit « entendre » l’épuisement des services d’urgences. Ce qui n’a pas empêché la mobilisation de se produire ce mardi.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Anne Gay-Mignerot, 40 ans, et Karine Mary-Odelot, 44 ans, prendront le départ de la 30ème édition du rallye Aïcha des Gazelles au Maroc l’an prochain, le 13 mars 2020. Une course folle qui nécessite de l’entraînement et une entente irréprochable. Mais avant cela, les deux copines devront trouver quelques sponsors pour participer à cette aventure.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.06
peu nuageux
le 18/06 à 6h00
Vent
0.8 m/s
Pression
1015.65 hPa
Humidité
88 %

Sondage