Montbéliard, Saint-Claude et Nevers retenues pour accueillir des services du ministère de l’Intérieur

Publié le 16/03/2022 - 17:38
Mis à jour le 16/03/2022 - 17:42

Lors de son déplacement à la préfecture de Corrèze en septembre 2021, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, avait annoncé que des agents du ministère, en poste en Ile-de-France, seraient réinstallés dans des villes candidates à les accueillir. Parmi les 20 villes sélectionnées, trois sont en Bourgogne Franche-Comté.

 © Ministère de l'Intérieur
© Ministère de l'Intérieur

Cette initiative faisait suite au comité interministériel à la transformation publique du 23 juillet dernier à Vesoul, lors duquel le Premier ministre avait annoncé poursuivre la relocalisation des emplois hors de l’Ile-de-France, hors des grandes métropoles. Le souhait du président de la République et du gouvernement est ainsi de "contribuer à renforcer la proximité de l’État avec les Français, d’offrir une opportunité pour les villes qui accueilleront ces nouveaux emplois et de répondre à l’aspiration de nombreux agents de l’État de travailler dans un autre cadre de vie."

Le ministère de l’Intérieur a reçu de très nombreuses candidatures de villes disposées à accueillir l’un des 20 services de l’État destinés à se relocaliser, issus de l’administration centrale du secrétariat général du ministère, de la direction générale de la police nationale, de la direction générale de la gendarmerie nationale, de la direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises et de la délégation à la sécurité routière.

Ces candidatures ont été examinées à partir d’une grille de critères tenant compte de "l’offre immobilière, mais aussi du cadre de vie, de la mobilisation locale autour du projet et de l’appui que pourrait apporter cette implantation pour soutenir le développement local", explique le ministère de l'Intérieur.

20 villes ont ainsi été retenues pour accueillir des services d’administration centrale :

  • Angers
  • Cahors
  • Châlons-en-Champagne
  • Le Havre
  • Le Mans
  • Lens
  • Limoges
  • Metz
  • Montbéliard

La ville de Montbéliard a été retenue pour accueillir la mission de délivrance sécurisée des titres rattachée au Secrétariat général (SG) représentant 18 agents du ministère de l’Intérieur. L’installation est prévue à compter du 3ème trimestre 2023, après une phase de travaux.

  • Montpellier
  • Morlaix
  • Nevers
  • Pau
  • Pont-Sainte-Maxence
  • Rillieux-la-Pape
  • Saint-Claude

La ville de Saint-Claude a été retenue pour accueillir l’Agence nationale du numérique de la sécurité civile (NEXSYS) de la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC), représentant 12 agents du ministère de l’Intérieur. L’installation est prévue à compter du 3ème trimestre de l’année 2025, après une phase de travaux.

  • Saint-Étienne
  • Saumur
  • Tours
  • Vernon

© Ministère de l'Intérieur

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Tarification des transports dans le Grand Besançon : « trop de catégories sociales ont été oubliées » (N. Bodin)

Soumis au vote lors de la dernière assemblée communautaire de Grand Besançon, la question de la nouvelle tarification des transports a fait débat… Accordée pour les demandeurs d’emploi inscrits à pôle emploi, la gratuité totale n’a pas été approuvée pour les collégiens. Nicolas Bodin, à la tête du groupe PS au conseil municipal de Besançon au sein de la majorité de la maire EELV d’Anne vignot, estime que certaines catégories sociales n’ont pas été prises en compte. Il revient sur le sujet dans nos colonnes…

Emmanuel Macron charge Elisabeth Borne de former un « gouvernement d’action »

Dans un entretien à l’AFP ce dimanche 26 juin, Emmanuel Macron assure avoir demandé à la Première ministre, Elisabeth Borne, de lui présenter en fin de semaine prochaine des "propositions" pour "un nouveau gouvernement d’action" qui sera nommé "dans les premiers jours du mois de juillet". Soit, a priori, avant le discours de politique générale de la cheffe du gouvernement devant le Parlement annoncé pour le 5 juillet et l’adoption, le lendemain, du "paquet pouvoir d’achat" en Conseil des ministres.

Emmanuel Macron enjoint les oppositions réticentes à s’inscrire dans la voie de « compromis »

Les oppositions ont fraîchement accueilli l'allocution d'Emmanuel Macron ce mercredi 22 juin 2022 qui, avant d'entamer ce jeudi un marathon international, les a enjointes à "clarifier" dans les 48 heures la manière de "bâtir des compromis" pour résoudre la crise politique née des élections législatives.

Un groupe Nupes à l’Assemblée ? le PS, EELV et le PCF refusent la proposition de J-L Mélenchon

Mise à jour • "La Nouvelle union populaire écologique et sociale devrait se constituer comme un seul groupe" à l'Assemblée nationale, a "proposé" ce lundi 20 juin 2022 Jean-Luc Mélenchon, inquiet que l'obtention de 89 députés par le RN remette en cause son "statut" de première opposition à Emmanuel Macron. La proposition a été déclinée par le PS, EELV et le PCF...

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.06
nuageux
le 29/06 à 12h00
Vent
2.53 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
30 %

Sondage