Alerte Témoin

Nicolas Sarkozy à Vesoul : les grandes lignes de son intervention en Franche-Comté

Publié le 15/01/2009 - 17:02
Mis à jour le 15/01/2009 - 17:02

Le Président de la République a annoncé que l’Etat allait mobiliser "beaucoup d’argent" pour la filière automobile et fait allusion à plusieurs sujets d’actualité comme les bonus des dirigeants des banques ou la fermeture de la gare Saint Lazare mardi à Paris.

La visite présidentielle a mobilisé environ 400 manifestants : lycéens, élus et salariés de PSA contre la politique du gouvernement.

1232036006.jpg
©

Automobile : « on vous aidera de toute nos forces mais on se battra pour que des sites de l’identité française soient préservés »
 
C’est du donnant-donnant : Le Chef de l’Etat  avait déjà déclaré que l’Etat soutiendrait les constructeurs automobiles mais à la condition que les emplois restent en France et que les grands groupes ne délocalisent pas leurs productions afin de garder les usines en France. « Nous allons avoir des discussions » a-t-il déclaré à  Christian Streiff, le patron de PSA. Délocaliser pour vendre ailleurs, oui mais délocaliser pour vendre en France, « c’est plus difficile à accepter »  
Pour Nicolas Sarkozy, la baisse de compétitivité de 30 % par rapport à l’Allemagne depuis 2000 est due aux 35 heures.  

Banques
 : Oséo pourra garantir jusqu’à 90 % les prêts des petites et moyennes entreprises

La banque publique Oséo d’aide aux PME pourra garantir 90 % des prêts contracté contre un maximum de 70 % actuellement. Avec le plan de relance, la banque peut garantir 4 milliards d’euros en plus des 5 milliards promis en octobre.
Par ailleurs, Nicolas Sarkozy demande aux dirigeant des banques de suspendre a "part variable" de leurs rémunérations sur les résultats de 2008, en contrepartie du soutien financier que l'Etat leur a apporté. En clair : pas de bonus pour les patrons de banque. « C’est la moindre des choses » Si les  recommandations des codes éthiques du Medef et de l’Afep (l'Association française des entreprises privées)  n’étaient pas appliquées (pas plus de deux ans de rémunération en cas de départ contraint), Nicolas Sarkozy a promis de légiférer en cas de besoin.

Fermeture de la gare Saint-Lazare : « Sud Rail irresponsable »

« Choqué de voir les images de gens qui n'y étaient pour rien pris en otage » par la grève mardi, le Chef de l’Etat a déclaré qu’il « ne laisserai pas ces comportements irresponsables dégrader l'image du service public […] Il convient de ne pas associer ce comportement irresponsable avec l'attitude, elle, responsable des syndicats »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Ludovic Fagaut appelle l’adjoint à la sécurité à « endosser le costume »

"L’insécurité ne doit pas devenir la norme..."  Suite aux récentes violences et incivilités dans le secteur de la Cité des Arts, le leader de l'opposition au conseil municipal de Besançon, le LR Ludovic Fagaut, appelle dans un communiqué Benoit Cyprinani à endosser le costume d'adjoint à la sécurité.

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Macron débloque 10 millions d’euros pour les policiers travaillant la nuit

Au cours d'une visite surprise dans un commissariat parisien dans la soirée du lundi 27 juillet 2020, Emmanuel Macron a annoncé le versement d'une "indemnité spécifique" pour les policiers travaillant de nuit, pour un montant total de 10 millions d'euros. Il s'agit d'une des revendications exprimées par les syndicats de police lors de leur rencontre avec le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 20 juillet.

Climat : des mesures concrètes au menu du Conseil de défense écologique

La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète : avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé lundi 27 juillet 202 de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions des 150 citoyens à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, mais jugées timorées par les écologistes et des ONG.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     18.1
    ciel dégagé
    le 09/08 à 6h00
    Vent
    0.67 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    86 %

    Sondage