Alerte Témoin

Nouveau cambriolage au Tandem : "Je ne peux plus cautionner cela. J'en ai marre de subir" (gérante)

Publié le 12/02/2020 - 17:50
Mis à jour le 12/02/2020 - 17:58

Alcyon Bret, gérante du Bistrot Le Tandem (16bis Quai Vauban), a souhaité exprimer son "ras de bol" après s'être fait une nouvelle fois cambrioler dans la nuit de mardi 11 et mercredi 12 février 2020.

Les voleurs se sont introduits par la grille de ventilation placée sur la devanture du bistrot.  S'en est trop pour la gérante qui, très en colère, dénonce "l'inaction de la mairie" : "C'est la deuxième fois en un mois !" s'insurge-t-elle en indiquant qu'elle n'est pas la seule dans ce cas là : "tout Besançon se fait braquer. La municipalité s'en fou. Je ne peux plus cautionner cela. J'en ai marre de subir. Je sais que la police est démunie. Je n'ai jamais eu un coup de fil de la mairie".

Un préjudice "d'au moins 2.000 euros"

Suite à ce deuxième vol, Alcyon Bret déplore un préjudice "d'au moins 2.000 euros" : "On m'a volé le coffre-fort avec la recette de la veille, des ordinateurs de travail, des tablettes…"

"Je dois faire le surveillant"

Autre point que la gérante dénonce : le vandalisme régulier de son bistrot par "des jeunes mineurs": "Ils s'amusent à taguer, à insulter à s'amuser à jouer à la bagarre avec mon mobilier et même à jeter mes chaises dans le Doubs", explique-t-elle. "Je sais qu'il n'y a pas de solution magique, mais j'en ai marre de devoir faire le surveillant. Je souhaite qu'on fasse quelque chose, que les élus viennent nous voir".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.33
    peu nuageux
    le 07/08 à 0h00
    Vent
    1.46 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    93 %

    Sondage