Nouveau cambriolage au Tandem : "Je ne peux plus cautionner cela. J'en ai marre de subir" (gérante)

Publié le 12/02/2020 - 17:50
Mis à jour le 12/02/2020 - 17:58

Alcyon Bret, gérante du Bistrot Le Tandem (16bis Quai Vauban), a souhaité exprimer son "ras de bol" après s'être fait une nouvelle fois cambrioler dans la nuit de mardi 11 et mercredi 12 février 2020.

Les voleurs se sont introduits par la grille de ventilation placée sur la devanture du bistrot.  S'en est trop pour la gérante qui, très en colère, dénonce "l'inaction de la mairie" : "C'est la deuxième fois en un mois !" s'insurge-t-elle en indiquant qu'elle n'est pas la seule dans ce cas là : "tout Besançon se fait braquer. La municipalité s'en fou. Je ne peux plus cautionner cela. J'en ai marre de subir. Je sais que la police est démunie. Je n'ai jamais eu un coup de fil de la mairie".

Un préjudice "d'au moins 2.000 euros"

Suite à ce deuxième vol, Alcyon Bret déplore un préjudice "d'au moins 2.000 euros" : "On m'a volé le coffre-fort avec la recette de la veille, des ordinateurs de travail, des tablettes…"

"Je dois faire le surveillant"

Autre point que la gérante dénonce : le vandalisme régulier de son bistrot par "des jeunes mineurs": "Ils s'amusent à taguer, à insulter à s'amuser à jouer à la bagarre avec mon mobilier et même à jeter mes chaises dans le Doubs", explique-t-elle. "Je sais qu'il n'y a pas de solution magique, mais j'en ai marre de devoir faire le surveillant. Je souhaite qu'on fasse quelque chose, que les élus viennent nous voir".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Premier confinement : les habitants moins victimes d’une dégradation financière en Bourgogne-Franche-Comté

Selon une étude de l’Insee publié le 4 mai 2021, près de 20 % des personnes de plus de 15 ans en Bourgogne-Franche-Comté estiment que leurs finances se sont dégradées lors du premier confinement du printemps 2020 mis en place pour juguler l’épidémie de la Covid-19. Tous les salariés n’ont pas pu bénéficier du travail à distance et des dispositifs de maintien dans l’emploi.

Haute-Saône : les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse 2021-2022 étudiés

Fabienne Balussou, préfète de la Haute-Saône, a réuni mardi 4 mai les membres de la Commission départementale de la chasse et de la faune sauvage (CDCFS). Cette réunion avait pour objectif de recueillir l’avis de la commission sur les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse pour la saison 2021-2022 qui s’ouvrira pour certaines espèces dès le 1er juin.

RN57 et Les Vaîtes : Allenbach demande « un réferendum multi-questions » à Anne Vignot

Groupes de travail, concertations, études d'expert, commissions, conférences citoyennes… Depuis l'arrivée d'Anne Vignot aux manettes de la ville, nous lisons très régulièrement ce type de mots pour tenter d'avancer sur divers projets. Le président du Mouvement Franche-Comté, ex-candidat à la mairie de Besançon, demande à la maire d'organiser un référendum notamment sur les questions de la RN57 et des Vaîtes "pour simplifier les choses".

Sondage – Quelle est la première chose que vous ferez le 19 mai ?

Le 19 mai 2021, commencera la deuxième étape du déconfinement avec la réouverture des terrasses des cafés et des restaurants, la réouverture des magasins, des musées, des salles de spectacle, des cinémas avec une jauge maximum et des établissements sportifs de plein air. Et vous, ce jour-là, que comptez-vous faire ?
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.56
couvert
le 07/05 à 18h00
Vent
1.05 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
43 %

Sondage