Nouveau cas de mortalité piscicole à Refrain

Publié le 19/06/2013 - 16:30
Mis à jour le 19/06/2013 - 16:32

Un nouveau constat de mortalité piscicole a été signalé à l’aval de l’usine hydroélectrique du Refrain. Les alevins seraient les plus touchés. Le Préfet du Doubs et du Président du Conseil général du Doubs rappellent dans un communiqué qu’ils restent mobilisés.

Dans le Doubs

Selon de premiers éléments, cette situation serait liée à une panne au sein de l'usine. Le préfet a demandé un rapport circonstancié à l’exploitant pour connaître les raisons de cet incident. "En janvier dernier, des événements similaires entre les barrages du Refrain et du Châtelot avaient justifié une réunion en urgence des tous les partenaires concernés, en souspréfecture de Montbéliard", précise le communiqué.

Un protocole d’expérimentations des débits et des éclusées avait alors été mis en place. "La collecte de l’ensemble de ces données servira à alimenter le futur règlement sur l’eau qui sera revu en 2014", apprend t-on.

Des réunions de travail pour dégager des pistes d'action

Plan de modernisation des bâtiments d’exploitation, refonte des plans d’épandage, optimisation du réseau des eaux usées, construction / modernisation des stations d’assainissement, actions pédagogiques, transmission des bonnes pratiques... bon nombre de questions sont abordés comme ce mercredi 19 juin par les autorités suisses et françaises dans le cadre du cycle de réunions de travail avec les exploitants.

En outre, la prochaine réunion autour de la conférence Loue et rivières comtoises aura lieu le 5 juillet. Ce "sera un moment important pour suivre l’état de nos rivières, dresser le bilan sur les actions engagées et à venir, établir les axes de travail à développer et bâtir ensemble des solutions pérennes."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Bourgogne-Franche-Comté : 599 signalements recensés sur le réseau Sentinelles de la nature en 2023

Le réseau citoyen Sentinelles de la nature est un projet porté par les associations du réseau France Nature Environnement (FNE) pour informer, aiguiller et accompagner les citoyens pour agir pour la protection de la nature. Il permet via un site dédié et une application mobile du même nom de signaler les atteintes à l’environnement ou au contraire de faire remonter des initiatives qui lui sont favorables. La FNE BFC vient de publier son bilan régional pour l'année 2023.

Des chasseurs du Doubs demandent à pouvoir chasser le lynx, espèce protégée

Dans un courrier du 16 février 2024, l’Association intercommunale de chasse agrée (AICA) de Fournets-Luisans représentée par son président Steve Thalmann, a demandé à la fédération départementale des chasseurs du Doubs de soumettre au vote de la prochaine assemblée générale un déclassement du lynx boréal, espèce protégée. Une proposition qui n’a pas manqué de faire bondir le centre Athénas, dont la mission est en partie dédié à la protection du félin. 

Vent, pluie, inondations : tous les départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune à partir de cette nuit

Météo France a placé l’ensemble des départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune pour des vents pouvant être violents et pour des inondations dans certains secteurs à partir de jeudi 22 février à 3h00. Cette vigilance concerne également une très large partie de la France. On fait le point.

170 arbres plantés dans le Jura pour favoriser la biodiversité

Le mardi 20 février 2024, la LPO Bourgogne-Franche-Comté, en partenariat avec SNCF Réseau Bourgogne-Franche-Comté et France Nature Environnement Bourgogne-Franche-Comté, a organisé une plantation de haies champêtres à Brans (39) qui a pour objectif de créer et de restaurer des habitats terrestres pour les amphibiens afin de permettre le déplacement des espèces. Ce chantier participatif est financé à 100% par SNCF Réseau.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.46
légère pluie
le 23/02 à 18h00
Vent
2.35 m/s
Pression
998 hPa
Humidité
76 %