808 000 euros de rénovation pour moderniser le restaurant universitaire Mégevand de Besançon

Publié le 19/12/2017 - 11:02
Mis à jour le 21/03/2018 - 08:44

Le restaurant universitaire ou "RU" Mégevand de Besançon a fait peau neuve en cette fin d'année 2017 ! Les travaux avaient été lancés le 20 mars dernier pour se terminer le 18 septembre. Les locaux, permettant de servir 700 repas par jour, ont été inaugurés ce lundi.

Inauguration

PUBLICITÉ

Pendant près de 30 ans, le restaurant universitaire n’avait pas eu de vrai relooking. Il est à présent possible d’y voir des teintes rouges contrastées avec des murs blancs, des tables hautes et des banquettes : « Nous avons voulu garder le côté brasserie », explique Dominique Froment, la directrice générale du Crous de Besançon.  Un clin d’œil a même été fait aux fêtes de fin d’année avec un sapin au fond de la salle.

Trois espaces sont accessibles aux étudiants : le rez-de-chaussée et le premier étage dans un style brasserie et le caveau. « Nous avons voulu conserver les miroirs, les boiseries, les lustres tout en améliorant l’acoustique, l’éclairage et la mobilité », souligne la directrice.

808 000 euros de rénovations

Pour mener ce chantier, l’opération a été financée par le réseau des œuvres universitaires à hauteur de 808 000 euros. En 2015, des travaux avaient été lancés pour la cafeteria accolée. Le coût total s’élève a 1.4 millions d’euros.

700 repas pour quel prix et pour qui ?

Le prix peut varier suivant la situation de chacun. Un étudiant payera 3€25 son repas tandis qu’un membre du personnel verra son repas affiché entre 7 et 8 €. Tout le monde peut se rendre au Crous et pas seulement la sphère universitaire !

Côté cuisine, le chef Frank Desforêts et son équipe propose un menu végétalien à chaque repas : « C’est aussi pour cela que les étudiants se rendent au restaurant universitaire », souligne Emmanuel Giannesini président du Cnous. « La restauration a su se moderniser et  s’est appuyée sur plusieurs leviers dont la qualité. En 2016, 9% des étudiants se déclaraient végétariens pour passer à 11% en 2017. Il a aussi été question d’investissement avec un lieu agréable et une structure de restauration plus souple ».

Le mot de la fin a été laissé Jean-François Chanet, recteur de l’académie de Besançon et de la région académique Bourgogne Franche-Comté, qui a rappelé l’histoire du célèbre Laurent Mégevand : « Il est celui qui a introduit l’horlogerie à Besançon en pleine révolution française. Le restaurant universitaire Mégevand restera dans le patrimoine de la ville de Besançon ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Aviez-vous remarqué les nouveaux panneaux dans les rues de Besançon ?

Aviez-vous remarqué les nouveaux panneaux dans les rues de Besançon ?

Une nouvelle signalétique a été mise en place dans les rues de Besançon. Visibles depuis ce vendredi 12 juillet 2019, certains panneaux sont des « coups de pinceaux » pour remplacer les anciens. Tandis que d’autres sont de véritables plateformes numériques, pour visiter la ville avec son smartphone…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.94
ciel dégagé
le 16/07 à 3h00
Vent
2.21 m/s
Pression
1018.15 hPa
Humidité
94 %

Sondage