La collecte de la Banque alimentaire se poursuit jusqu'à dimanche !

Publié le 27/11/2021 - 07:44
Mis à jour le 27/11/2021 - 08:58

collecte nationale • Depuis vendredi, les gilets orange de la Banque alimentaire accueillent le grand public à l’entrée de 180 magasins du Doubs, de la Haute Saône et du Territoire de Belfort et collectent des produits alimentaires et des produits d’hygiène de première nécessité. 60 tonnes  de produits ont déja été collectés pour la seule journée de vendredi

Cette collecte permettra au grand public de s’associer à l’action de la Banque Alimentaire. Les produits donnés seront redistribués aux personnes aidées. Ils viennent en complément des ramasses et aides régulières et contribuent à l’équilibre alimentaire des bénéficiaires.

Les bénévoles en gilets orange seront présents dans plus de 180 magasins des trois départements. "Ils mettront tout en œuvre pour respecter les gestes barrières dans les contacts client et la manipulation des produits alimentaires", affirme les organisateurs.

Les besoins

La Banque Alimentaire a besoin de produits à longue date de conservation :

  • conserves : de légumes, de poissons, de fruits...
  • produits du petit déjeuner : thé, café, chicorée, cacao...
  • produits de base pour la cuisine : huile, vinaigre, sel…

et des produits d’hygiène : pour le soin du corps, le soin capillaire, dentaire et l’hygiène féminine.

©

La collecte : une chaine de solidarité

La Banque alimentaire mobilise une chaine solidarité exceptionnelle : plus de 2.000 bénévoles, des entreprises, collectivités, associations partenaires, associations, clubs services, médias qui l’aident à organiser cette collecte.

En 2020, les 2.000 bénévoles de la collecte avaient récolté 185 tonnes de produits alimentaires, représentant près de 370.000 repas.

Les paniers solidaires

Pour les donneuses et donneurs qui ne font pas de courses, éloignés d’un point de collecte, il est possible d'utiliser le drive des Banques Alimentaires monpaniersolidaire.org et d’aider une Banque alimentaire locale en choisissant un type de panier alimentaire : étudiant, petit déjeuner, famille petite ou grande.

A propos de la Banque Alimentaire du Franche Comté

La Banque Alimentaire lutte contre le gaspillage alimentaire et vient en aide aux plus démunis, en collectant, triant et redistribuant les produits alimentaires.

Au quotidien, la Banque Alimentaire :

  • collecte auprès des fournisseurs : grandes et moyennes surfaces, industriels, opérateurs de l’agroalimentaire, reçoit des produits d’aide européenne et nationale,
  • trie et conditionne ces produits dans ses entrepôts,
  • et les redistribue aux CCAS et épiceries sociales.

La collecte d’automne auprès du grand public vise à apporter des produits secs à dates longues pour sécuriser l’approvisionnement.

La Banque alimentaire de Franche Comté couvre les départements du Doubs, Haute-Saône et Territoire de Belfort, représentant une population de 920.000 habitants.

Elle dispose d’entrepôts à Besançon, Montbéliard, Vesoul, Pontarlier.

Lutte contre le gaspillage alimentaire

Approvisionnement : la Banque alimentaire de Franche Comté a ramassé 2.900 tonnes de produits en 2020, dont 84% en grandes et moyennes surfaces (la ramasse) et plateformes de distribution, 6% en collecte, 10% en dons de l’Union européenne et et de l’Etat. L'association ramasse auprès de 150 partenaires, dont 94 magasins, 45 producteurs, 5 plates-formes de distributeurs…

… au profit des plus démunis

Distribution : la Banque alimentaire a distribué localement 2.678 tonnes de produits en 2020, pour une valeur de 9.958.000 euros, à 95 partenaires : associations, CCAS… Cela représente 15.500 foyers, 34.600 personnes aidées.

Les moyens

280 bénévoles, représentant 55 emplois permanents et 6 salariés travaillent pour l’ensemble de la Banque alimentaire, quotidiennement, à flux tendus pour respecter les dates de validité des produits, et dans l’application rigoureuse des règles d’hygiène et de sécurité alimentaire.

Le budget

Pour 1 euro de budget de fonctionnement, la Banque alimentaire distribue 15 euros de produits alimentaires. Le budget prévisionnel de fonctionnement pour 2021 est de 740.000 €, alimenté par les aides de l’Etat, des conseils départementaux, des communes, la participation des associations, le partenariat privé, le mécénat. Il est principalement destiné à des dépenses de logistiques : entrepôts, véhicules…

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Le Rassemblement national, un programme “au service des plus riches” ?

À dix jours du premier tour des élections législatives, l’intersyndicale a souhaité tenir une conférence de presse jeudi 20 juin 2024 à Besançon afin d’apporter son point de vue sur la situation. Elle a notamment voulu rappeler les mesures contre lesquelles l’extrême droite s’est opposée…

Marche des croquettes à Besançon : un kilomètre parcouru, un repas offert aux animaux des refuges

C’est en soutien aux refuges accueillant les animaux abandonnés que l’association Lianes (Lien avec l’animal et contre l’exclusion sociale), organise une marche solidaire : la Marche aux croquettes. A l’initiative de Solidarité Peuple Animal, ellese déroulera mercredi 3 juillet 2024.

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Problèmes de management : nouvel appel à la grève aux musée des Arts et du Temps à Besançon

Après un premier mouvement de grève le 12 avril dernier, des agents des musées des Arts et du Temps de Besançon se mettront de nouveau en grève vendredi 31 mai 2024. Malgré des signalements à des élues de la maire concernant des problèmes de management de la part de leur directrice, les syndicats déplorent leur inaction.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.6
nuageux
le 25/07 à 00h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
91 %